Cas des Cailloux déjà adoptés

Taille du texte > Agrandir | Réduire




1 | 2 | 3 | 4

Waily, accidenté mais aujourd’hui guéri

Waily

Waily, adopté en février 2017

Il a été trouvé accidenté à Longvic. Le vétérinaire a posé un cerclage pour réduire sa fracture de la mâchoire, cerclage qui a été retiré récemment ; Waily ne garde aucune séquelle de cet accident.

Très timide à son arrivée, il s’est révélé très affectueux et gentil lorsqu’il a pris confiance. Les changements l’inquiètent encore : il redevient timide puis se rassure peu à peu. Après avoir été identifié, castré, vacciné et testé contre la leucose et le FIV (il est indemne de tout virus) il a été placé en chatterie mais ses congénères l’intimident et il n’ose pas sortir de son arbre à chat. Il est aussi effrayé par les chiens.

Le placement idéal pour lui serait un foyer calme sans autres animaux ou avec un seul autre chat, et il apprécierait probablement de devenir chat d’intérieur, l’extérieur lui rappelant certainement de mauvais souvenirs.

Waily

« Waily est très câlin ; sa maîtresse nous dit qu’elle ne pouvait pas rêver mieux comme chat »

Ketty : abandonnée chaton, elle ne connaît que le refuge…

ketty

ketty, adoptée en février 2017

La jolie chatte Ketty, née en mai 2008, dotée d’un pelage tigré, est arrivée au refuge lorsqu’elle était encore chaton, et n’a jamais connu d’autre lieu de vie.

En présence de ses compagnons, en chatterie, cette minette reste timide mais elle est approchable et sait charmer les visiteurs. Lorsqu’elle connait bien certaines personnes (animalières ou bénévoles) elle vient même réclamer des caresses. Elle a déjà été adoptée, mais son adoptant l’a rapportée 15 jours après car elle continuait à se cacher sous un meuble et se nourrissait à peine. Pour Ketty, sa maison c’est le refuge et le fait d’être le seul chat la terrorise, elle qui a toujours vécu en chatterie. Aussi faudrait-il qu’elle soit adoptée avec un ou plusieurs chats du refuge, ou par une personne possédant déjà un ou plusieurs gentils chats d’appartement. Il faudrait aussi que son adoptant mène une vie calme et se montre patient : Ketty a tout à découvrir : les bruits nouveaux (radio, télé, sonnette), des lieux inhabituels pour elle, en plus de l’adaptation à une personne qu’elle ne connaît pas encore et à une vie nouvelle. Elle doit impérativement être chat d’intérieur. Si elle avait l’occasion de se faufiler dehors, elle s’enfuirait et ne reviendrait pas. Ketty est stérilisée, vaccinée, tatouée. Elle a été testée contre le FIV et le FELV et déclarée indemne de tout virus.

"Ketty a trouvé sa place dans un foyer calme et chaleureux ; elle apprécie beaucoup sa nouvelle vie"

« Ketty a trouvé sa place dans un foyer calme et chaleureux ; elle apprécie beaucoup sa nouvelle vie »

Ketty (4)

Logan, souffre douleur d’une mauvaise maîtresse.

logan

logan adopté en janvier 2017

Il est arrivé au refuge transporté….dans un bac à litière, où il était recroquevillé, par sa maîtresse qui l’a fait tomber dans le bureau en renversant le bac. Le chat s’était vu administrer auparavant quantité de « calmants », il semblait drogué et il est resté prostré pendant 2 jours.

Il semble évident que ce pauvre chat avait servi de souffre-douleur à une maîtresse ayant de gros problèmes.

Maintenant soulagé, ayant peu à peu compris qu’il ne risquait plus rien, Logan garde cependant des réactions parfois imprévisibles : il crache et se terre dans un recoin quand il arrive dans un lieu inconnu ou quand se produit un bruit très fort. Il peut même griffer si on persiste à le solliciter alors qu’il s’est réfugié dans son panier. Mais il ne fait pas de doute que son comportement continuera à s’améliorer, au fur et à mesure qu’il oubliera les mauvais traitements qu’il a subis, car une fois en confiance il vient réclamer de l’attention.

Ce joli chat noir et blanc, né en février 2011, est castré, tatoué, vacciné. Il a aussi été testé contre le FIV et le FELV, et déclaré indemne de tout virus. Il lui faudra quelques semaines pour s’habituer à un nouveau lien et s’adapter à son nouveau maître, mais il est certain qu’il y parviendra.

Polo, croisé persan trouvé errant.

polo

polo adopté en janvier 2017

Trouvé à Talant, il n’était pas identifié et n’a jamais été réclamé. Ce croisé persan noir et blanc, dorénavant tatoué, castré et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, est un adorable matou qu’il convient de traiter avec douceur. Il a été testé contre le FELV et le FIV et déclaré indemne de tout virus. Le vétérinaire, après examen des dents, a estimé qu’il devait être né en 2012.

Un souffle cardiaque a été diagnostiqué, pour lequel il faut administrer chaque jour un comprimé, que Polo prend sans faire de difficultés. Comme tous les chats persans ou croisés persans, il doit être peigné très souvent pour éviter que des noeuds ne se forment dans son pelage et il faut également lui nettoyer quotidiennement les yeux.

Polo se montre gourmand et très sociable avec les autres chats. Avec les personnes, il est très câlin, ne bronche jamais lors de ses traitements et tous, au refuge, s’accordent à dire que c’est une véritable « crème ».

Voyou, ex vagabond.

Voyou

Voyou, adopté en janvier  2017

Ce croisé berger tricolore a connu de longues années de galère avant d’arriver au refuge : son maître, sous tutelle, le confiait à n’importe qui quand il n’en voulait plus, puis allait le reprendre pour une période plus ou moins longue. Ce manège, très déstabilisant pour Voyou, a perduré longtemps.

Le brave chien a gardé l’habitude des vagabondages, aussi conviendrait-il que son futur adoptant dispose d’une maison avec jardin bien clôturé, ou qu’il soit bien déterminé à promener le chien en laisse s’il réside dans un appartement.

Né en juin 2004, tatoué et vacciné, Voyou participe à l’opération « chien doyen » organisée par 30 Millions d’amis. Mais dans son corps de chien âgé réside une âme de jeune chien, gai et joueur, d’humeur enjouée en permanence.

Très attachant et affectueux, ce chien mériterait d’être accueilli bien vite dans un foyer chaleureux.

Géraldine, ex chat des rues.

Géraldine, adoptée en octobre 2016

Géraldine, adoptée en octobre 2016

Longtemps nourrie sur le campus, à Dijon, par une dame charitable, cette chatte a appris, pour survivre, à avoir peur de tout : des personnes, des chiens des voitures… De cette vie de chat des rues, pourtant courte, elle garde des séquelles : microphtalmie de l’œil droit et kératite de l’œil gauche, d’où un champ visuel réduit et une vue basse.

Nous l’avons nommée Géraldine, notre vétérinaire l’a soignée, puis stérilisée et tatouée, testée contre le FIV et le FELV ; elle est indemne de tout virus et correctement vaccinée.

La petite chatte tigrée, née en 2015, a bien changé depuis son arrivée au refuge. Elle prend confiance peu à peu, mais il faut veiller à ne pas la surprendre afin qu’elle ne prenne pas peur, Elle doit absolument être gardée à l’intérieur : à la moindre sortie, elle réagirait forcément par la fuite et ne reviendrait pas, sa mauvaise vue aggravant les problèmes. Il faudra à son maître de la patience, dont il sera récompensé par l’attachement indéfectible que lui vouera cette petite compagne.

Louisette, malheureuse en chatterie.

Louisette

Louisette, adoptée en octobre 2016

Louisette squattait la réserve d’une grande surface où elle puisait sa nourriture. Lorsqu’elle est arrivée au refuge, elle attendait des chatons et il fallut avant toute chose procéder à des soins dentaires. Elle est désormais guérie, stérilisée, tatouée et vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce. Elle a été testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus.

Cette jolie chatte tigrée, née en juillet 2007, calme et timide a beaucoup de mal à cohabiter avec les autres chats. Elle se réfugiait auprès du chat Filou, et a mal vécu la séparation lorsque Filou a été adopté. Elle ne se laisse pas approcher par des inconnus, mais une fois mise en confiance elle est très câline et gentille.

Craintif, Fulbert se cache.

Fulbert, adopté en septembre 2016

Fulbert, adopté en septembre 2016

Abandonné en 2007, se cachant chaque fois qu’un visiteur pénètre dans la chatterie, Fulbert se montre craintif et il ne fait pas de doute qu’il a été maltraité avant son arrivée au refuge.

Né en 2004, doté d’un pelage noir et blanc, désormais castré, tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, il est aussi FIV positif, comme nombre de ses congénères.

Il a encore très peur de tout, au point qu’il adopte une démarche étrange et semble même parfois ramper en se précipitant pour se cacher lorsqu’un visiteur le surprend. Mais avec un peu de patience, de calme et quelques encouragements, il pourrait devenir très câlin, prendre confiance en lui, et rendre au centuple l’affection qu’on voudrait bien lui accorder.

Agathe déposée dans les ordures pattes attachées.

Agathe

Agathe, adoptée en août 2016

 En février 2016, une petite chienne très maigre, couverte de puces, au poil terne emmêlé et plein de nœuds a été découverte place du théâtre, à Dijon, dans un sac poubelle heureusement mal fermé, les pattes attachées entre elles avec le ruban adhésif marron qu’on utilise pour fermer les cartons. Mieux vaut ne pas imaginer le calvaire qu’aurait subi cette chienne si le sac avait été mieux fermé…

Agathe, croisé fox noir et feu, née en septembre 2014 (âge estimé par le vétérinaire) a été rassurée, dorlotée, vaccinée et identifiée. Six mois de bons soins ont permis qu’elle puisse être dorénavant proposée à l’adoption.

Elle déborde d’énergie (une vraie pile) et se montre très joueuse et affectueuse. Il ne lui manque plus qu’un bon maître pour repartir avec entrain et confiance dans une nouvelle vie, normale et heureuse cette fois.

Hustler, au refuge depuis des années…

Hustler

Hustler, adopté en juillet 2016

Ce croisé bull terrier à la robe bringé et blanc, né en octobre 2003, a été abandonné au refuge à l’âge d’un an et demi. Ses anciens maîtres avaient la mauvaise habitude de le sortir sans laisse et sans intervenir en cas d’incident, si bien que le chien a été agressé plusieurs fois, lorsqu’il était très jeune, par d’autres chiens et qu’il a conservé la peur de ses congénères : en leur présence, il se montre dominant, c’est chez lui une réaction de défense. Il ne peut pas devenir le compagnon de jeux de jeunes enfants, mais si on sait le prendre, ce qui n’est pas bien difficile, il obéit au doigt et à l’oeil et fait preuve de bien des qualités. Tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, en excellente santé, il ne lui manque plus que l’essentiel : un maître bienveillant auquel il s’attachera avec toute la fidélité dont il est capable.

« Hustler a rejoint, au Luxembourg, un couple formidable qui a transformé sa maison en maison du bonheur pour anciens « cas des Cailloux ». Il a donc retrouvé des copains, chiens chats, qui avaient, comme lui, passé de nombreuses années au refuge sans trouver d’adoptants. Le Luxembourg, ce n’est pas la porte à côté, mais que la vie y est belle pour ceux dont personne ne voulait ! »

Darko, abandonné après le décès de son maître.

Darko, adopté en juillet 2016

Darko, adopté en juillet 2016

Trouvé à Talant, ce berger belge fauve charbonné n’a pas été gardé par l’épouse de son maître décédé. On connait son passé de chien d’utilité effectuant des rondes de gardiennage. Il aime travailler, se montre docile mais il a du mal à revenir lorsqu’on l’appelle, sauf lorsque s’ouvre la portière de la voiture, aussi convient-il de le promener en laisse. Fier, marchant au pied, il se tient bien droit et a de belles allures. Il ne réclame jamais, mais il est ravi lorsqu’on le caresse. Il aime le confort de la maison, se comporte même en « pot de colle », s’entend bien avec les chiens et les chats. Il faut le dominer, conséquence de son éducation.

En bonne santé, vacciné contre les maladies courantes de son espèce, tatoué et muni d’un transpondeur, Darko, né en avril 2008, s’attachera très vite à son nouveau maître.

L’histoire navrante de Léa

Lea

Léa adoptée en juillet 2016

En février 2002, Léa, chiot femelle âgé de 4 mois, est adoptée en notre refuge par une jeune femme charmante.10 ans plus tard, en novembre 2012, le fichier canin nous informe que la chienne, très amaigrie et faible, vient d’être découverte dans un conteneur poubelle, en Corrèze, où nous dépêchons aussitôt une bénévole. De retour au refuge, Léa fait l’objet de toutes les attentions. Soignée, réconfortée, dorlotée, elle reprend goût à la vie. Calme, s’intéressant peu aux autres chiens, elle aime jouer et se promener. Sa gentillesse n’a d’égales que sa douceur et son désir de donner satisfaction à qui s’occupe d’elle. Léa est tatouée, vaccinée contre les maladies courantes de son espèce et elle a recouvré une bonne santé. Elle participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’amis.

Léa, gentille et joueuse

Lea

Léa adoptée en juillet 2016

Elle a été retrouvée, quasiment agonisante, près de la poubelle dans laquelle elle avait tenté de chercher de quoi calmer sa faim. Très maigre, elle a néanmoins, à force de soins attentifs, recouvré une santé et une corpulence tout à fait satisfaisantes. Née en septembre 2001, Léa, croisée berger allemand à la robe fauve charbonnée, est tatouée et vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce. Gentille, affectueuse, agréable à vivre, elle apprécie beaucoup la compagnie des humains; d’un naturel très gai et primesautier, elle adore jouer. Il ne fait pas de doute qu’elle saura devenir une excellente compagne à quatre pattes pour la personne qui voudra bien lui donner un foyer.

Après avoir passé bien des années au refuge, Léa a trouvé, une maîtresse formidable qui lui procure une fin de vie très heureuse.

Après avoir passé bien des années au refuge, Léa a trouvé, à l’âge de 13 ans, une maîtresse formidable qui lui procure une fin de vie très heureuse.

Le calvaire de John,

John, adopté en mai 2016

John, adopté en mai 2016

Nous sommes allés chercher ce pauvre chat en janvier 2015 chez un particulier sous tutelle, à la demande de sa tutrice, car il était régulièrement battu par son maître, qui ne cessait d’inventer de nouvelles persécutions. Aussi fut-il difficile de s’en emparer.

Le pauvre John a été castré, tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Il a aussi été testé contre la leucose (il en est indemne) et déclaré positif au FIV, ce qui est très courant et ne doit pas effrayer. En chatterie, perdu parmi ses congénères, peu sollicité par des salariés et des bénévoles perpétuellement débordés, il ne parvient pas à reprendre confiance, se montre assez imprévisible, s’approche mais se rebelle si on avance trop vite.

Lorsque son ancien maître en a fait son souffre-douleur, il était câlin et charmant. Nul doute qu’il saurait le redevenir. Encore faut-il qu’il soit recueilli par un maître patient, bienveillant, qui lui fasse oublier les trois années de calvaire qu’il a subies. John est né en 2011, la perspective d’un bel avenir s’ouvrirait ainsi devant lui.

 

Sony, abandonné à la gare,

Sony

Sony adopté en mai 2016

 

Il a été trouvé errant dans la gare de Dijon. Comme il était identifié, nous avons supposé qu’il s’était perdu et espéré pouvoir le rendre à son maître. Il n’en fut rien, le maître refusa de le reprendre. Ce presa canario bringé, né en juillet 2005, en bonne santé, vacciné contre les maladies courantes de son espèce, a pourtant bien des qualités. Très calme et gentil, il a aussi beaucoup de force, et c’est là son seul défaut : il a tendance à tirer lorsqu’il est tenu en laisse.

Sony attend sagement au refuge celui qui voudra bien lui faire une petite place dans son foyer et dans sa vie. Il participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 millions d’amis.

Missou a perdu son maître.

Missou, adopté en avril 2016

Missou, adopté en avril 2016

Ce chat brown et blanc, né en 2001, coulait des jours paisibles en compagnie de son maître lorsque son destin s’inversa brusquement : décès du maître, qui était sans famille. Jeté dehors par on se sait qui, le pauvre chat fut attrapé en cage-piège par nos animaliers plusieurs semaines après, et l’aventure traumatisante qu’il a vécue reste encore dans sa mémoire. Missou, pour le moment, est craintif, mais si l’on s’approche avec douceur il reste calme et se laisse caresser. Il n’a pas une once d’agressivité mais il appréhende encore un peu les gestes brusques.

Au refuge depuis janvier 2016, Missou est tatoué, castré, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Le test pratiqué a révélé qu’il était indemne de leucose et positif au FIV, ce qui n’a rien de bien inquiétant.

Marou, aveugle et craintif.

"malheureusement, Marou est mort au refuge, sans que personne ne se soit intéressé à lui"

Marou, adopté en juillet 2016

Une de nos équipes l’a découvert, prostré, dans un espace vert. On a vite compris pourquoi il avait été si facile de le capturer : aveugle et très probablement abandonné par ses maîtres dans cet endroit inconnu de lui, il n’osait pas bouger. Il souffrait aussi d’une intoxication assez grave et avant d’arriver au refuge il fit un séjour dans la clinique de notre vétérinaire pour y être soigné.

Marou, tigré gris, né en avril 2007, a été vacciné, identifié, castré. Le test pratiqué a révélé qu’il était positif au FIV.

Les conditions de vie au refuge sont difficiles pour lui et le chat qui craint ses congénères, se blottit dans sa niche qui lui sert de cachette. Il est très craintif, aurait grand besoin d’être rassuré et accueilli dans un endroit où il pourrait peu à peu prendre ses repères et découvrir enfin, grâce à une personne bienveillante, que la vie peut aussi être belle.

Lionel craint les autres chats,

Lionel, adopté en avril 2016

Lionel, adopté en avril 2016

Trouvé errant à Dijon, dans le quartier de Fontaine d’Ouche, en février 2016, ce beau chat noir, très gentil, a reçu dès son arrivée tous les soins nécessaires. Il a été tatoué, castré, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Le test pratiqué a révélé qu’il était indemne de leucose et positif au FIV, ce qui ne doit pas effrayer, car c’est le cas de très nombreux chats, mais on l’ignore car on ne les teste pas en général !

Lorsqu’il se trouvait encore en quarantaine, seul, à son arrivée, on le trouvait adorable, câlin, facile à vivre. Mais il a fallu mettre ce jeune chat -il est né en 2013- en chatterie avec ses congénères, et il est devenu craintif. On peine désormais à l’approcher, tant il souffre de la présence des autres chats.

Aussi est-il souhaitable que Lionel soit adopté le plus rapidement possible, et remis en confiance par un maître bienveillant.

La surdité de Casper…

Casper

Casper adopté en avril 2016

Trouvé à Talant après avoir été heurté par une voiture, ce beau chat blanc souffrait d’une fracture du fémur aujourd’hui consolidée. On s’est aperçu très vite qu’il était sourd ; il doit donc être adopté comme chat d’intérieur, car ce handicap l’empêche de déjouer les dangers présentés par une balade à l’extérieur, que ce soit en ville ou à la campagne. Curieux de tout, il ne se méfie de rien et fonce, sans se soucier de sa démarche originale, séquelle de la fracture. Il miaule fort et lorsqu’il dort aucun bruit ne le fait sursauter.

Sociable, très attachant, Casper mériterait de trouver bien vite un maître bienveillant. Dorénavant castré, tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, déclaré indemne de tout virus par les résultats d’un test leucose-FIV, Casper est fin prêt pour un nouveau départ dans la vie.

Jean, calme et docile.

Le chien Jean

Jean adopté en mars 2016

 

Notre pauvre Jean n’est pas photogénique et il ne sait pas se mettre en valeur devant les visiteurs. C’est la raison pour laquelle il séjourne au refuge depuis avril 2008, date à laquelle il a été trouvé sur la route d’Arc-sur-Tille.

Il a pourtant bien des qualités : très calme, d’une remarquable docilité, il se montre discret et agréable en toutes circonstances. Né en avril 2007, ce berger hollandais bringé est tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Il jouit d’une excellente santé et n’a jamais posé le moindre problème.

Le ronflement d’Asclespios.

Asclepios

Asclepios adopté en mars 2016

Trouvé à Dijon près du cimetière, il avait l’aspect typique du mâle bagarreur lors de son arrivée au refuge. Ses oreilles dentelées témoignent encore de ce passé belliqueux.

Né en 2010, mâle castré, tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, testé contre la leucose et le FIV et déclaré indemne de tout virus, Asclespios est en bonne santé, si l’on veut bien excepter une séquelle de coryza qui ne nécessite aucun soin mais est a l’origine du bruit que le brave chat fait en respirant.

Les visiteur pensent qu’il grogne, imaginent qu’il manifeste ainsi sa mauvaise humeur, alors qu’il n’en est rien. Asclespios sait se montrer charmant, et on a vite fait de s’habituer à ce ronflement qui signale sa présence et lui confère une originalité certaine,

Pamela, adorable et obèse.

Pamela

Pamela adoptée en février 2016

 

Nous n’avions jamais vu de chien aussi gros, lorsque Roxane, dite Pamela, est arrivée au refuge après l’hospitalisation définitive de son maître. Nous avons su un peu plus tard que celui-ci, malade et ayant perdu l’appétit, donnait à sa chienne les petits plats qu’on lui cuisinait.

Depuis, la brave chienne a perdu quelques kilos mais son embonpoint reste impressionnant.

Croisé caniche de couleur noire, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, doublement identifiée puisqu’elle est tatouée et munie d’un transpondeur, Pamela fait l’unanimité : c’est un amour de chienne, qui mériterait de retrouver très vite un bon maître.

Née en septembre 2002, Pamela participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Pamela

Pamela adoptée en février 2016

Alaska, le coude cassé…

Alaska

Alaska adopté en février 2016

Trouvé à Chenôve, né en août 2015, ce joli chaton mâle blanc et tigré est arrivé au refuge avec un coude cassé et il a perdu toute sensibilité de l’antérieur gauche.

Il ne souffre pas et il n’y a aucun soin à donner. Il peut fort bien mener une vie normale, à condition de rester à l’intérieur, car il se débrouille très bien malgré son handicap. Il n’aime pas beaucoup qu’on le porte mais il est très câlin et offre son ventre pour des gratouilles dès qu’on le caresse.

Son cas n’est pas rare, et l’on sait qu’il est possible qu’il passe sa vie entière ainsi, sans souci. Il est possible aussi que surviennent un jour des escarres, auquel cas il faudra procéder à une amputation, après quoi il reprendra sa vie exactement comme avant l’opération.

Alaska est bien vacciné, et il se porte à merveille. Il sera confié avec un bon de stérilisation et tatouage à utiliser lorsqu’il aura six ou sept mois et si par malchance l’amputation s’avérait un jour nécessaire, l’opération pourrait être prise en charge par l’association qui la ferait pratiquer par un de ses vétérinaires.

Amour, shorthair exotique et charmant…

Amour

Amour adopté en février 2016

 

Trouvé errant près du cimetière, à Dijon, avec un ulcère à l’œil maintenant guéri, ce british shorthair tigré roux n’a jamais été réclamé.

Né en 2014, dorénavant castré, tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, Amour jouit d’une bonne santé. Le test leucose – FIV pratiqué a révélé qu’il était indemne de tout virus.

Calme, avenant, câlin, ronronnant facilement, il a bien des qualités. Intimidé par les autres chats, il apprécierait probablement une place de chat unique. La seule séquelle laissé par son ulcère est une légère cicatrice. Les soins sont simples : un nettoyage quotidien des yeux est suffisant.

 

Gaby trouvé  blessé.

Gaby

Gaby adopté en janvier 2016

 

Il a été trouvé blessé, cherchant de quoi se nourrir dans la déchetterie de Sombernon. Il n’était pas identifié et n’a pas été réclamé.

Mâle dorénavant castré, tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, Gaby, beau chat blanc et tigré, a aussi été testé contre le FELV et le FIV, et déclaré indemne de tout virus. En examinant, en autres, sa dentition, le vétérinaire a estimé qu’il était né en juillet 2014.

Gaby boitait; il souffrait d’une fracture de l’humérus et d’un vilain abcès situé sur le même patte. Désormais guéri, il est en fin de consolidation de la fracture et ne pense qu’à jouer . Gentil, câlin, s’intéressant à tout ce qu’il se passe, débordant d’énergie, toujours de bonne humeur, Gaby ne demande qu’à s’attacher de tout son cœur à un bon maitre.

Anisette, chatte malvoyante…

Anisette

Anisette adoptée en janvier 2016

 

Anisette a été trouvée à Plombières-les-Dijon ; elle était immobile, dans la forêt, probablement à l’endroit même où elle avait été abandonnée. Née en 2010, dotée d’un pelage tigré roux, désormais vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, tatouée et stérilisée elle a été testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus.

Dès son arrivée au refuge, on a compris, à son beau regard bleu légèrement opaque, qu’elle était malvoyante. Anisette distingue cependant quelques gestes et surtout elle sait très bien gérer son handicap. Elle se déplace bien, trouve sans peine son écuelle, son bol d’eau et sa litière. Il suffit de ne pas les changer de place.

Craintive au début, elle est devenue de plus en plus sociable. Il convient juste de lui laisser le temps de comprendre qu’elle n’a rien à craindre de la personne qui survient et qu’elle ne connaît pas encore. Il n’y a aucun soin à administrer.

Elko ne se remet pas de son abandon…

 

Elko

Elko adopté en janvier 2016

 

Ce border collie noir et blanc, né en avril 2009, muni d’un transpondeur et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, a très mal vécu son abandon. Il a pris brusquement un « coup de vieux » et refusait même, dans un premier temps, de se nourrir, malgré toutes les attentions qu’il recevait afin de le distraire de sa peine. Aujourd’hui encore, son animalière peine à le faire grossir. Il est encore si mince qu’il faut veiller à ce que sa niche soit en permanence garnie de couvertures épaisses afin que guérissent les escarres qui se forment sur ses pattes à cause de sa maigreur.

Elko déprime ; il est impatient de quitter le refuge. Pour lui, il n’existe qu’un seul remède : un maître bienveillant, avec lequel il aura tôt fait de retrouver la joie de vivre.

Le « gros cœur » de Fara

 

Fara

Fara adoptée en janvier 2016

 

En août 2015, elle errait depuis plusieurs jours cours du parc, à Dijon, lorsqu’elle a été amenée au refuge.

Bien qu’identifiée, elle n’a pas pu être restituée à son maître, celui-ci ayant omis en déménageant, d’indiquer au fichier canin sa nouvelle adresse.

Cette gentille chienne de race Schipperke, née en 2006, est vaccinée contre les maladies courantes de son espèce et identifiée. En l’auscultant, le vétérinaire a soupçonné qu’elle avait un gros cœur, hypothèse confirmée par une radiographie. Fara a donc un traitement au long cours : elle doit prendre 2 comprimés chaque matin, ce qu’elle accepte de très bonne grâce. Il convient aussi de ne pas trop la laisser s’exciter, pour ménager son cœur. Elle a souvent envie de jouer, se montre pleine d’énergie et recherche les câlins. Facile à vivre, elle mériterait de retrouver bien vite un bon maitre.

Gitana. Poussée du pied comme un déchet…

Gitana

Gitana adoptée en décembre 2015

 

Elle est née le 6 septembre 2014 et a eu la malchance que ce soit sous une mauvaise étoile. Achetée chez un particulier à l’âge de 2 mois, elle a manifestement servi de souffre-douleur à une famille qui la considérait comme un objet. Au bout d’un an, sa maîtresse est venue l’abandonner au refuge. Lorsqu’elle a su qu’on acceptait la chienne, qui était recroquevillée sur elle-même et qui tremblait, elle l’a regardée et lui a jeté un « bonne chance » en la poussant du pied comme si elle se débarrassait d’un sac d’ordures. Evidemment, Gitana, border collie noir et blanc, maintenant vaccinée et identifiée, est très craintive et se terre dans sa niche dès qu’apparaît un inconnu.

Elle s’enhardit à aller chercher la balle que lui lance une personne qu’elle connaît. Elle s’épanouit en présence d’un autre chien, surtout si c’est un mâle.

Elle a déjà beaucoup progressé et il ne fait pas de doute qu’elle achèvera de prendre confiance si elle a la chance d’être adoptée par une personne bienveillante ayant un peu de patience.

Barnard, câlin et joueur.

Barnard - adopté en décembre 2015

Barnard – adopté en décembre 2015

  C’est un vétérinaire qui a convaincu la maîtresse de Barnard de l’abandonner au refuge, car elle était incapable de s’en occuper, et les soins qu’elle croyait lui prodiguer ressemblaient davantage à de la maltraitance.

Né en juin 2013, le brave chat au pelage noir, tatoué, castré, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, testé contre la leucose et le FIV et déclaré indemne de tout virus, n’est pas traumatisé pour autant. Câlin, gourmand de croquettes, joueur, il est fin prêt pour une nouvelle vie et attend avec impatience la personne qui voudra bien lui offrir une petite place dans sa vie.

Uhman, allergique au boeuf

Uhman - adopté en novembre 2015

Uhman – adopté en novembre 2015

Ayant subi une opération de la jambe qui le laissait pratiquement incapable de se déplacer, le maître de ce superbe labrador sable dut se résoudre à nous le confier, dans l’incapacité où il se trouvait de continuer à s’en occuper. Uhman est né en avril 2003, il est tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Docile, recherchant des caresses auprès de tous, facile à vivre, calme, il a bien des qualités. Très proche de son ancien maître, qui l’avait dorloté et fort bien soigné pendant des années, il a souffert de la séparation mais il serait fort aise s’il pouvait s’attacher de nouveau à une personne bienveillante. Ce gentil chien est allergique, depuis son plus jeune âge, à la viande de boeuf, aussi doit-il suivre un régime alimentaire particulier, très simple au demeurant. Par périodes, il convient de lui administrer quelques comprimés, qu’il avale sans faire d’histoires. Uhman peut vivre en appartement : il n’aboie pas et sait par coeur tout ce que doit savoir un chien bien élevé.

Titus, attaché à un arbre…

Titus - adopté en novembre 2015

Titus – adopté en novembre 2015

 Il a été trouvé attaché à un arbre dans le parc de la combe à la serpent, avec une tumeur à la babine et une blessure à la patte arrière…

Ce croisé yorkshire de couleur noire est désormais guéri : la tumeur a été opérée et la blessure soignée. Une légère boiterie subsiste, qui ne nécessite aucun soin et ne gêne pas le chien.

Vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, identifié par transpondeur, Titus se montre gentil et affectueux en toutes circonstances ; il déborde de reconnaissance lorsqu’on s’occupe de lui et il ne fait pas de doute qu’il s’attachera très vite à la personne qui voudra bien l’accueillir.

Né en 2003, Titus participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Souci, le chien de la brouette…

Souci - adopté en novembre 2015

Souci – adopté en novembre 2015

Leur maître désirant les abandonner, trois chiens sont arrivés au refuge en juin 2013, traumatisés, tremblants, blottis dans une brouette dont ils ne voulaient pas sortir. Nul besoin d’interroger le maître sur la façon dont ils étaient traités, cette arrivée consternante expliquait tout.

Ils avaient peur de tout, ne connaissaient ni les caresses ni la laisse, osaient à peine se nourrir. Deux d’entre eux ont déjà été adoptés. Le troisième, prénommé Souci par son maître, est resté craintif, comme ses frères, et comme eux il commence seulement à marcher en laisse.

Pour progresser encore, il a besoin d’un maître qui achèvera de lui donner confiance et de lui apprendre ce qu’il ne sait pas encore. En bonne santé, tatoué et bien vacciné, Souci, croisé griffon au pelage gris et beige, né en 2004, mérite d’avoir la même chance que ses frères.

Souci participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 millions d’amis.

Le destin injuste du chien Athos.

Athos - adopté en octobre 2015

Athos – adopté en octobre 2015

Abandonné par les enfants de son maître très peu de temps après le décès de celui-ci, Athos, adorable boxer fauve au masque noir, a dû faire face à une double peine : la disparition de l’être dont il partageait la vie depuis longtemps et la perte de ses repères.

Les animaliers ne tarissent pas d’éloges à son sujet : sans défaut, il est docile, gentil, calme, câlin sans être trop démonstratif, très propre, ne souillant jamais son box même s’il lui faut attendre longtemps la sortie qui lui permettra de se soulager.

Tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, il a une tumeur au cou qui n’est pas opérable en raison de sa localisation et qui a de fortes chances de ne pas évoluer, ou alors très lentement, le chien étant âgé. Il n’y a ni soin à faire ni remède à administrer. Né en février 2005, Athos participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Il aime la compagnie humaine et aurait besoin de s’attacher bien vite à un nouveau maître. Il émet un petit couinement timide lorsque quelqu’un passe devant son box, et personne ne se trompe sur le sens de ce message.

Gaëtan a besoin de se dépenser

Gaëtan est au refuge depuis 2010, son maître, qui le détenait depuis son plus jeune âge, l’a abandonné 5 ans plus tard, lorsqu’il a retrouvé du travail et estimé n’avoir plus besoin de la compagnie du chien.Ce boxer croisé labrador à la robe noire, né en octobre 2005, est en excellente santé. Il est tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce.Très gentil, obeïssant, doté de nombreuses qualités, il est aussi plein d’énergie et les promenades courtes qui lui dispensent des bénévoles obligés de partager leur temps entre des animaux trop nombreux ne lui suffisent pas vraiment.
Il aurait besoin de promenades plus longues et plus fréquentes, ou de davantage d’espace pour se défouler. Il attend avec impatience un nouveau maître.

Câlin, accidenté, opéré et guéri.

Câlin - adopté en octobre 2015

Câlin – adopté en octobre 2015

 Ramassé par nos animaliers sur le domaine public, à Marsannay-la-Côte, ce brave chat était en triste état après avoir été heurté par une voiture. Aussitôt conduit chez le vétérinaire, il a reçu tous les soins nécessaires et a pu, par la même occasion, être opéré d’une fente palatine qui était probablement antérieure à l’accident. Un cerclage, maintenant retiré, avait été posé afin de maintenir en bonne place la mâchoire fracturée pendant le temps nécessaire à la consolidation.

En pleine forme, dorénavant castré tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, testé contre la leucose et le FIV et déclaré indemne de tout virus, né en 2013, il est fin prêt pour un nouveau départ dans la vie. Nous avons donné à ce chat adorable le nom de son principal trait de caractère : Câlin.

Bohème attend des jours meilleurs

BOHEME

Bohème adoptée en septembre 2015

 Cette gentille minette a été trouvée à Dijon. Elle n’était pas identifiée et personne ne l’a réclamée. Elle a été vaccinée contre le typhus, le coryza et la chlamydiose, puis testée contre le FIV et la leucose. Le test a révélé qu’elle était indemne de tout virus.

Son aspect physique s’améliore de jour en jour depuis qu’elle séjourne au refuge, mais son pelage noir n’a pas encore retrouvé son éclat.

Gentille, douce, dotée d’un bon caractère, sachant se montrer agréable dès qu’on a pris la peine de faire sa connaissance, Bohème attend des jours meilleurs et surtout un bon maître.

Elle est née en 2003 et sera munie d’un transpondeur (puce) lors de son adoption.

 

Peluche, abandonné parce que devenu vieux.

Peluche - adopté en Septembre 2015

Peluche – adopté en Septembre 2015

Abandonné parce qu’il était devenu vieux, Peluche, croisé colley marron et blanc, n’a pas bien compris, dans un premier temps, pourquoi il se retrouvait au refuge. C’est plutôt difficile de se trouver exclu d’une famille dans laquelle on a vécu pendant très longtemps.

En bonne santé, déjà tatoué à son arrivée, il a été vacciné contre toutes les maladie courantes de son espèce. Comme tous les vieux chiens, il a un peut d’arthrose, n’éprouve plus le besoin de se dépenser et aspire à de long moments de calme dans sa corbeille.

Peluche n’a toujours pas compris. Il est maintenant résigné, et sa résignation fait plus de peine encore que la détresse dans laquelle il s’ est trouvé lors de l’abandon.

Né en novembre 1999, il participe à l’opération « chien doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

La cicatrice de Conrad

Conrad

Conrad – adopté en août 2015

Trouvé à Dijon, en octobre 2014, avec un énorme abcès au cou qui, faute de soins, s’était considérablement étendu et aggravé, ce beau chat blanc a aussitôt été opéré et a reçu tous les soins nécessaires. Seules séquelles de cette douloureuse mésaventure, une grosse cicatrice au cou et une certaine réserve vis à vis des personnes, qui diminue au fur et à mesure que les mauvais souvenirs s’effacent.

Conrad, né en janvier 2012, a été castré, tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Testé contre la leucose et le FIV, il a été déclaré indemne de tout virus. Il s’entend bien avec ses congénères et il n’est pas craintif. Il lui faudrait un foyer sans enfant en bas-âge, car il n’apprécierait pas les sollicitations toujours un peu brusques et maladroites des tout-petits.

 Alizée, un passé de souffre-douleur.

Alizée

Alizée – adoptée en août 2015

Trouvée à Dijon en avril dernier, cette chienne épagneul breton à la robe fauve et blanc, née en avril 2011, est dorénavant tatouée et vaccinée. Elle jouit d’une excellente santé.

Il n’est pas besoin de connaître son passé pour l’imaginer sans risque d’erreur : elle a peur des hommes, marche à peine en laisse, se soumettant, sur le dos et pattes en l’air, au moindre geste un peu brusque et à chaque parole un peu forte.

Très craintive encore, elle a besoin d’être rassurée et il faudra de la patience pour obtenir qu’elle reprenne confiance et oublie son triste passé de souffre-douleur.

Alizée, dorlotée par ses adoptants, reprend confiance et oublie peu à peu son passé difficile : elle a encore peur de la laisse mais elle progresse et savoure le bonheur que ses maîtres lui procurent.

Alizée, dorlotée par ses adoptants, reprend confiance et oublie peu à peu son passé difficile : elle a encore peur de la laisse mais elle progresse et savoure le bonheur que ses maîtres lui procurent.

Carly miaule au passage des visiteurs…

Carly

Carly – adoptée en août 2015

Il ne fait pas de doute que cette adorable chatte, trouvée à Dijon en avril 2015, était choyée par ses maîtres, tant elle se montre câline et confiante.

Apportée au refuge par une personne qui l’a crue perdue, probablement à tort, non identifiée, non réclamée – certains cherchent partout leur animal sans songer à alerter le refuge – elle miaule doucement au passage des visiteurs, comme pour demander qu’on veuille bien l’emmener et lui rendre un foyer.

Dotée d’un joli pelage tigré gris, en bonne santé, bien vaccinée, née en avril 2005, testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus, Carly n’a plus de dents mais cela ne la gêne pas le moins du monde et d’ailleurs elle a bon appétit. Dynamique, attendrissante, elle manifeste de façon claire son désir d’aimer et d’être aimée.

Carly sera munie d’un transpondeur (puce) avant sa sortie du refuge.

Jules, chat très câlin.

Jules

Jules – adopté en août 2015

Arrivé au refuge en février 2015, sa maîtresse ayant été définitivement hospitalisée, Jules, chat européen tigré marron, né en 2001, est castré, tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Le test FIV-FELV pratiqué a révélé qu’il était positif au FIV, ce qui n’est aucunement source d’inquiétude dans son cas.

En excellente santé, d’humeur enjouée en permanence, très câlin, il ne fait pas du tout son âge et rêve d’une nouvelle vie auprès d’une maîtresse ou d’un maître qu’il saurait, à coup sûr, combler de bonheur.

Kovou, bien remis d’un accident grave

Kovou
Kovou adopté en juin 2015

Ce gentil chat a été trouvé blessé dans l’agglomération dijonnaise. Aussitôt confié à notre vétérinaire, il a reçu les meilleurs soins mais il revient de loin car il avait une fracture du bassin.

Il lui faudrait une place de chat d’intérieur dans un foyer assez calme, car il boite, séquelle de son accident.

Né en avril 2011, tigré, doté de poils longs, il convient de ne pas oublier de le brosser.

Kovou a été castré, tatoué, vacciné contre toute les maladies courantes de son espèce. Il a été testé positif au FIV.

Très calme, ne jouant pas beaucoup – conséquence probable d’un début peu heureux dans la vie – il es très câlin et rend au centuple l’affection qu’on lui donne.

Une adoption rapide serait souhaitable, car il se trouve fragilisé parmi la cohorte des autres chats.

Chocolat aime vagabonder

Chocolat

Chocolat – adopté en juin 2015

Né en 2006, doublement identifié puisqu’il est tatoué et muni d’un transpondeur, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, ce labrador chocolat baptisé tout simplement Chocolat attend avec impatience sa sortie du refuge pour pouvoir se dépenser davantage, ce dont il a besoin.

Très gentil, Chocolat ne présente aucune difficulté particulière, si l’on veut bien excepter le fait qu’il doit être impérativement tenu en laisse à l’extérieur ou laissé en liberté dans un endroit bien clos, car il ne peut s’empêcher d’essayer d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte, tant il est curieux et adore vagabonder. Au prix de cette précaution, il fait un compagnon très agréable et sans souci.

Horus perd la vue

Horus

Horus adopté en juin 2015

Sa maîtresse ayant retrouvé du travail, et ce nouveau métier la contraignant à s’absenter du matin tôt au soir tard, Horus supportait mal de rester seul et enfermé à longueur de journée et c’est la raison pour laquelle il se retrouva au refuge, au printemps 2009. Né en avril 2007, ce croisé labrador noir doté d’un plastron blanc est obéissant, gentil et facile à vivre. Il est tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Un accident vasculaire cérébral, dont il s’est fort bien remis par ailleurs, l’a laissé presque aveugle, mais il surmonte si bien son handicap que ceux qui n’en ont pas connaissance ne devinent pas qu’il a perdu la vue. Il s’adapte très vite aux lieux et aux personnes. Il n’en reste pas moins que les conditions de vie au refuge ne sont pas idéales, et que le brave Horus mériterait d’être choyé par un maître bienveillant.

Luigi, bien rétabli après un accident

Luigi

Luigi adopté en mai 2015

Déposé blessé chez un vétérinaire après un accident de la circulation, Luigi a été fort bien soigné, mais il conserve une boiterie du postérieur gauche ,qui n’est pas douloureuse et ne nécessite aucun soin.

Une radio des hanches a confirmé qu’il n’y avait plus de souci.

Trouvé à Talant, né en mars 2012, ce joli chat tigré et blanc a été tatoué, castré et vacciné contre toutes les maladies courantes des chats. Il a aussi été testé contre la leucose et le FIV, et déclaré indemne de tout virus.

Doux, calme, timide, Luigi devient très câlin dès qu’il a confiance. Il attend au refuge celui ou celle qui voudra bien lui offrir une nouvelle vie.

 Les fugues de Taz

Taz

Taz adopté en avril 2015

Il est à la fois adorable et impossible. Taz ne peut se résoudre à rester enfermé, et il ne manque pas une occasion de se sauver pour aller faire un tour, n’hésitant pas à sauter par la fenêtre si la porte est fermée. Ce beauceron noir et feu, né en mai 2006, doublement identifié par puce et tatouage, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, en bonne santé, gentil avec tout le monde, est passé maître dans l’art de la fugue ; aussi convient-il de veiller à ne rien laisser ouvert et de ne le promener qu’en laisse, au moins jusqu’à ce qu’il perde cette manie.

Figaro, gentil et câlin.

Le chat figaro

Figaro adopté en avril 2015

Trouvé errant à Chevigny-Saint-Sauveur, il n’était pas identifié et n’a jamais été réclamé. Il était couvert de puces, depuis assez longtemps pour qu’une allergie à leurs piqûres se soit déclarée, si bien qu’il a fallu, avant tout autre soin, régler ce problème dermatologique. Ensuite notre brave Figaro a pu être vacciné, tatoué et castré.

Le test pratiqué a révélé qu’il était positif au FIV, ce qui signifie seulement qu’il est susceptible – ou non – de déclencher un jour la maladie, l’expérience prouvant que cela n’arrive que rarement.

Né en janvier 2007, doté d’un joli pelage blanc et tigré à poils longs, Figaro a fort bon caractère. Gentil et câlin, il saura rendre à son maître, au centuple, l’affection que celui-ci lui portera.

Dimitri, pris pour cible par un chasseur.

Le chat dimitri

Dimitri adopté en avril 2015

Trouvé blessé à Varois et Chaignot ( il avait été pris pour cible par un chasseur), ce jeune chat est arrivé au refuge criblé de plombs et avec une fêlure du col du fémur. Il se porte bien désormais, si l’on veut bien excepter une légère boiterie et une ankylose de l’épaule gauche, qui ne nécessitent aucun soin particulier.

Dimitri, joli chat tigré, né en 2014, a été vacciné contre le typhus et le coryza, castré, tatoué, testé contre la leucose et le FIV et déclaré indemne de tout virus. En souvenir de sa navrante mésaventure, il se méfie un peu lorsqu’il aperçoit une personne inconnue, mais dès que les présentations sont faites il s’empresse de venir se faire câliner. Il attend le bon maître qui achèvera de lui redonner confiance.

Clochette.

la chatte clochette

Clochette adoptée en avril 2015

Elle a erré longtemps après avoir été abandonnée, si bien que la gale auriculaire dont elle souffrait, et qui n’a pas été soignée à temps, a provoqué un othématome, c’est-à-dire que l’oreille droite de Clochette est « fripée » et qu’elle le restera, bien que les soins prodigués au refuge soient venus à bout de la gale depuis longtemps. Cette oreille chiffonnée confère à la petite chatte un air original et attendrissant. Clochette, née en janvier 2009, dotée d’un joli pelage tigré et blanc, a été vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, stérilisée et tatouée. Elle se porte comme un charme. Gentille, encore un peu craintive mais progressant chaque jour, elle saura s’attacher très vite à la personne qui voudra bien lui faire une petite place dans sa vie.

Gontran a perdu son maître.

le chien Gontran

Gontran adopté en mars 2015

Ce croisé griffon gris-noir, né en septembre 2007, est arrivé au refuge après le décès de son maître.

Gontran, dit Quinquin, est en bonne santé, tatoué, vacciné contre toutes les maladies des chiens.

C’est un chien facile, sans problème, calme et très gentil, qui aspire à retrouver bien vite la chaleur d’un foyer.

Béatrice, charmante et possessive.

La chatte Béatrice

Béatrice adoptée en mars 2015

Trouvée rue du Tillot à Dijon, non identifiée et jamais réclamée, Béatrice a été stérilisée, tatouée, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce et testée contre la leucose et le FIV. Le test a révélé qu’elle était indemne de tout virus.

Cette jolie chatte tigrée, née en octobre 2010, charmante lorsqu’elle est seule, devient possessive en présence de ses congénères qu’elle considère comme des rivaux ; placée en chatterie, elle vient au-devant des visiteurs pour quémander des câlins et empêche les autres chats de s’approcher.

Elle apprécierait d’être accueillie dans un foyer ne comportant pas d’autres chats.

Le tibia fracturé de Fernand.

le chat fernand

Fernand adopté en février 2015

Il est arrivé au refuge avec une fracture du tibia droit, suite probable d’un choc avec une voiture ou d’une défenestration. Une attelle et un bandage ont immobilisé le membre cassé pendant tout le temps nécessaire, et Fernand a accepté cette contrainte avec bonne grâce.

La fracture est désormais consolidée mais la patte est restée légèrement tordue, ce qui ne gêne pas le chat, qui est maintenant tatoué, castré, vacciné contre le typhus et le coryza, testé contre la leucose et le FIV et déclaré indemne de tout virus.

Fernand, né en mars 2014, est, de l’avis de tous « le plus gentil des chats » et il mériterait de retrouver très vite un maître bienveillant.

Ermin, à la queue raccourcie

Ermin

Ermin adopté en février 2015

Découvert derrière un talus, près du refuge, ce chat avait la queue ensanglantée. Les soins ne permirent pas la cicatrisation, et il fallut, pour résoudre ce problème, pratiquer une caudectomie, c’est à dire qu’il manque désormais quelques centimètres de queue à Ermin.

Très câlin et docile, une animalière avait pu le prendre dans ses bras pour l’amener au refuge. Les longues semaines de soin et la réclusion nécessaire dans une petite cage ont eu pour conséquence qu’il est devenu moins câlin et qu’il se méfie un peu, de peur qu’on le soigne à nouveau. Aussi convient-il, au moins pour un temps, de le laisser venir de lui-même, sans le forcer.

Ermin est désormais tatoué, castré, vacciné, en pleine forme. De couleur noire, né en novembre 2012, il est positif au test FIV, ce dont il ne faut pas s’inquiéter.

Ermin attend avec impatience la personne bienveillante qui voudra bien lui redonner confiance.

 

Flavien, abandonné injustement deux fois.

Le chien Flavien

Flavien adopté en février 2015

Ce chien, très gentil et très calme, qui avait été adopté, il y a fort longtemps, en notre refuge, a été abandonné récemment par son adoptant qui ne pouvait plus le promener.

Flavien, né en novembre 2005, épagneul croisé teckel à la robe fauve charbonné, est en bonne santé, tatoué, castré et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Il n’a qu’un seul défaut : il n’aime pas les autres mâles.

Animaliers et bénévoles l’ont dorloté jusqu’à ce qu’il parvienne à surmonter la détresse éprouvée lors de ce deuxième abandon, mais il lui manque encore l’essentiel : un nouveau maître auquel il s’attachera très vite.

Le chien Flavien

Flavien

Roy, abandonné à l’âge de 10 ans.

Roy

Roy adopté en février 2015

Il a été trouvé errant dans Dijon. Nous avons pu retrouver son maître qui, au lieu de le reprendre, a choisi d’abandonner ce chien âgé de 10 ans.

Roy est un english cocker spaniel noir et blanc, désormais tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Il n’a jamais été soigné avant d’arriver au refuge, aussi a-t-il été difficile de venir à bout d’une otite ancienne qui pourrait réapparaître de temps à autre. Sourd, rendu presque aveugle par la cataracte, Roy se débrouille fort bien avec son handicap.

D’une gentillesse et d’une docilité exceptionnelles, il mériterait d’être adopté bien vite par une personne bienveillante qui, émue par son triste passé, s’emploierait à lui procurer une vieillesse heureuse.

Né en mai 2000, Roy participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Grisou a subi une ostéosynthèse.

le chat Grisou

Grisou adopté en janvier 2015

Trouvé à Dijon, ce chat venait de subir une ostéosynthèse destinée à réduire une fracture probablement accidentelle. La radiographie d’une de ses pattes montre clairement une broche et de nombreuses vis.

Grisou, joli chat tigré né en juin 2009, a été castré, tatoué, et vacciné contre le typhus et le coryza. Testé contre la leucose et le FIV, il a été déclaré indemne de tout virus.

Séquelle de son aventure, il boite encore, mais très légèrement. Très câlin, il n’aime pas, cependant, être pris dans les bras et il convient de ne pas le brusquer.

Nous recherchons pour lui une place de chat d’appartement dans un foyer calme.

Didia, criblée de plombs

Didia

Didia adoptée en janvier 2015

Cette jeune chatte a été trouvée blessée à Marsannay, et c’est sur appel des pompiers que nos animaliers l’ont capturée pour l’emmener chez notre vétérinaire. On pensait qu’elle avait un oeil crevé et l’arrière-train paralysé. Elle avait en réalité reçu une grande quantité de plombs que le vétérinaire eut la patience de retirer, et son oeil put être soigné et sauvé.

Didia a été stérilisée, tatouée, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce. Le test FIV-FELV a révélé qu’elle était indemne de tout virus. Cette jolie chatte au pelage dit « bleu » (adjectif utilisé pour désigner la couleur grise lorsqu’on fait un signalement), née en octobre 2010, est encore un peu craintive, ce qui n’a rien de surprenant lorsqu’on songe à ce qu’elle a subi récemment.

Très affectueuse néanmoins, n’ayant pour seule séquelle de sa désolante mésaventure qu’une légère « coquille » dans l’oeil, Didia est prête à s’attacher à la personne qui voudra bien lui offrir un foyer calme et l’affection dont elle a besoin.

Killer le mal nommé.

Killer adopté en janvier 2015

Trouvé à Dijon, ce chien était identifié mais il n’a pas été possible de retrouver ses maîtres, qui avaient déménagé en oubliant d’avertir la centrale canine.

Killer est vraiment mal nommé, car ce croisé berger bringé se montre d’une gentillesse exceptionnelle avec tout le monde. Câlin, joueur, placide, supportant bien ses congénères, il possède de belles qualités et mériterait de trouver bien vite un bon maître. Né en octobre 2006, en bonne santé, Killer est tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce.

 

Cynthia, petite chatte craintive

Cynthia

Cynthia adoptée en janvier 2015

Heurtée par une voiture, cette jeune chatte tigrée, née en avril 2014, est arrivée au refuge en triste état. Atteinte au train arrière et à l’oeil, elle a reçu tous les soins nécessaires. Désormais parfaitement guérie, si on veut bien excepter une incapacité à relever la queue, bien qu’elle puisse la bouger, Cynthia aurait bien besoin d’être adoptée par une personne patiente et douce, dans un environnement calme, car la petite chatte, très timide, a peur de presque tout. L’animation du refuge n’est pas faite pour la rassurer, mais on sent très bien que, placée dans des conditions favorables, elle reprendrait très vite confiance.

Il convient de la garder à l’intérieur, car si elle se risquait dehors, elle prendrait peur aussitôt et il serait impossible de la retrouver.

Cynthia est stérilisée, tatouée, vaccinée. Elle a été testée contre le FIV et la leucose, et déclarée indemne de tout virus.

Arnault doit éviter les sauts.

Arnault

Arnault adopté en janvier 2015

Trouvé à Fontaine-les-Dijon, non identifié et jamais réclamé, Arnault, gentil chat au pelage noir et brillant, a été tatoué, castré et vacciné contre les maladies courantes de son espèce. Le test FIV-FELV auquel il a été soumis a révélé qu’il était indemne de tout virus. Le vétérinaire, après examen des dents, entre autres, a estimé qu’il était né en mai 2005.

Une hernie abdominale a été découverte, qui ne nécessite ni soins ni opération. Mais il faut éviter les sauts (sauf petites hauteurs) et les bagarres entre chats. Aussi est-il souhaitable qu’Arnault soit gardé à l’intérieur, en étant le seul chat du foyer ou en cohabitation avec un autre chat aussi calme que lui.

Le maître de Cartouche n’a pas pu être contacté.

Le chien épagneul Cartouche

Cartouche adopté en octobre 2014

Cet épagneul breton orange et blanc a été trouvé errant à Perrigny. Il était tatoué mais il n’a pas été possible de retrouver son maître, les coordonnées inscrites à la centrale canine étant obsolètes.

Cartouche est tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce et il jouit d’une bonne santé.Il adore les promenades mais n’aime pas les autres mâles. Il est obéissant, facile à vivre et affectueux.

Né en avril 2003, Cartouche participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Bobby, un doyen plein de vie.

le chien Bobby, chien doyen

Bobby adopté en octobre 2014

Trouvé à Dijon en mars 2014, non identifié, ce croisé berger noir et feu n’a pas été réclamé.

En bonne santé, dorénavant tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, Bobby est plein d’énergie, joueur, et il dispose d’une vitalité étonnante.

Dominant, il ne s’entend pas avec les autres mâles, mais c’est son seul défaut.

Né en mars 2004, il participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Archibald a besoin d’un jardin

Archibald

Archibald, adopté en octobre 2014

Jeté par-dessus le mur du refuge en 2011, ce chien a aussitôt subi une ostéosynthèse, la chute ayant provoqué une fracture avec déplacement de l’os. De cette triste aventure ne subsiste qu’une légère claudication. Archibald avait été adopté peu après et il a coulé des jours heureux auprès de son maître, jusqu’à ce que celui-ci, contraint de déménager, se retrouve en appartement, ce que le chien, qui a grand besoin d’extérieur, n’a pas supporté. Né en mai 2010, Archibald, croisé braque allemand truité noir, adore les promenades et a besoin de passer beaucoup de temps au grand air. Il faudrait qu’il puisse disposer d’un jardin. Sage en voiture, affectueux, facile à vivre, s’entendant avec tout le monde, il possède bien des qualités. Il est tatoué, vacciné, et jouit d’une bonne santé.

Babette, petite chatte timide

la chatte Babette

Babette adoptée en octobre 2014

Trouvée à Dijon, dans le quartier de Fontaine d’Ouche, le 13 novembre 2013, cette petite chatte timide n’était pas identifiée et personne ne l’a réclamée.

Dorénavant tatouée, stérilisée, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, elle a aussi été testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus. Née en 2003, elle souffre de temps à autre de gingivite, ce qui implique d’ajouter à la visite annuelle pour rappel de vaccination une autre visite, à distance de 6 mois de la première, pour vérifier les gencives et voir si un petit traitement est éventuellement nécessaire.

Babette craint les autres chats et aspire à vivre en appartement dans un foyer calme. Elle est douce, câline, et timide lorsqu’elle ne connaît pas, aussi faut-il prendre un peu de temps pour lui donner confiance.

Babette

Babette, adoptée par Marie-Laure et Frédéric

lettre

Lettre de Marie-Laure et Frédéric

Whesley, persécuté par ses congénères

Whesley

Whesley adopté en septembre 2014

Abandonné en avril 2013, Whesley, doux et timide, craint les autres chats qui en profitent pour faire de lui leur souffre-douleur. En bonne santé, tatoué, castré, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, testé contre la leucose et le FIV et déclaré indemne de tout virus, ce gentil chat, né en 2004, apprécie beaucoup les câlins mais n’aime pas être porté dans les bras.Il saurait manifester sa reconnaissance à la personne qui, en lui offrant un foyer, lui permettrait d’échapper aux persécutions de ses congénères.

Baudoin, sociable et gentil.

Baudoin

Baudoin adopté en septembre 2014

Trouvé à Quetigny et jamais réclamé, ce braque d’Auvergne au pelage noir et blanc est vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce et tatoué. Il jouit d’une bonne santé.

Très sociable, recherchant la compagnie humaine, obéissant, doux et gentil, il craint un peu les autres mâles mais s’entend bien avec les femelles.

Né en juillet 2003, il bénéficie de l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Andéol, croisé setter au pelage truité.

le chien Andéol, croisé setter

Andéol – adopté en septembre 2014

En janvier 2011, quelqu’un a ouvert la porte du refuge, précipité le chien à l’intérieur, et refermé vivement la porte, derrière laquelle le chien s’est mis à gémir, constatant son impuissance à rejoindre son maître.

Né en août 2009, ce croisé setter truité et noir se croit investi de la mission de protéger les enfants, ce qu’il fait fort bien lorsqu’il est dans une famille, et même un peu trop car il interdit aux visiteurs de les approcher même si l’ordre de garder ne lui a pas été donné. Très gentil par ailleurs, en bonne santé, tatoué, vacciné contre les maladies courantes de son espèce, Andéol attend le bon maître qui voudra bien lui donner sa chance.

Slalom, abandonné à l’âge de 14 ans.

Slalom

Slalom – adopté en septembre 2014

Ce retriever labrador sable a été abandonné par son maître, privé de ressources après avoir été licencié à l’âge de 58 ans.

Identifié, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, en bonne santé et plein de vie, Slalom adore les promenades. Il se montre gentil, obéissant et affectueux en toutes circonstances et il aspire à retrouver bien vite un foyer.

Né en août 2001, il bénéficie de l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Arielle craint les autres chats.

la chatte Arielle

Arielle – adoptée en septembre 2014

Trouvée à Dijon en octobre 2013, cette jeune chatte au pelage tigré et blanc, née en janvier 2013 d’après les observations faites par le vétérinaire, avait été victime d’un accident avant son arrivée au refuge. Elle a été soignée et la seule séquelle subsistant est l’absence d’un petit bout de la queue, car il avait fallu pratiquer une caudectomie.

En bonne santé, stérilisée, vaccinée contre le typhus et le coryza, testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus, Arielle attend un maître avec impatience car, craignant les autres chats, elle doit être isolée et se contenter de l’espace réduit d’un box.

Césarine, chienne affectueuse.

Chienne Césarine

Césarine – adoptée en septembre 2014

Césarine a été trouvée à Dijon en mars 2014. Peu de temps après son arrivée au refuge, on a procédé à sa stérilisation ainsi qu’à l’exérèse de la quatrième mamelle gauche qui présentait un nodule. Dotée d’un pelage bringé et blanc, dorénavant vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce et tatouée, en pleine forme, la gentille chienne, obéissante, affectueuse au point d’en devenir parfois possessive, serait comblée par une adoption en tant que chien unique de la famille, car elle jalouserait un de ses congénères vivant sous le même toit.

Née en janvier 2004, Césarine participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Césarine s'est vite adaptée au canapé !

Césarine s’est vite adaptée au canapé !

Triska, un abandon plus cruel que d’autres…

Chien Triska

Triska – adoptée en septembre 2014

Certains abandons semblent plus cruels encore que d’autres : cette chienne, croisée griffon blue et tan, douce et docile, très câline, née en 2001, a été abandonnée en mars 2014, à l’âge de 13 ans, alors qu’elle voyait à peine, à cause d’une cataracte importante.

Depuis, elle est devenue complètement aveugle, mais elle surmonte très bien son handicap.

En bonne santé si l’on veut bien excepter cette cécité, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce et identifiée, Triska espère que quelqu’un voudra bien lui faire oublier l’injustice dont elle a été victime, et qu’elle a déjà pardonnée.

Triska participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Barbara, chatte martyrisée.

Barbara

Barbara adoptée en août 2014

Elle a été trouvée à Longvic plusieurs jours après les actes de cruauté dont elle a été victime : des plaies, dans la région de l’épaule, causées par des plombs ; la patte antérieure gauche cassée, affreusement écrasée, qu’il fallut amputer à cause du risque de gangrène … On imagine la souffrance et la terreur subies par la pauvre bête.

Barbara est une jolie chatte noir et blanc, née fin 2010 ; elle est dorénavant stérilisée, tatouée, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce. Elle a été testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus. Elle surmonte fort bien son handicap et il n’y a aucun soin à administrer.

L’épisode horrible qu’elle a vécu l’a laissée un peu craintive et très timide. Gentille, affectueuse, elle a besoin d’un peu de temps pour apprendre à connaître les gens et leur faire confiance. Une place de chat d’intérieur, dans un foyer calme sans enfants en bas-âge et sans chien lui conviendrait parfaitement. Elle s’entend avec les chat placides.

Barbara martyrisée

Barbara juste après son opération

Cléo, timide et douce.

Cléo

Cléo – adoptée en août 2014

Trouvée à Talant, cette gentille chatte écaille de tortue était tatouée mais il fut impossible de retrouver son maître qui avait déménagé en oubliant d’informer le fichier félin.

Cléo est stérilisée, vaccinée contre le typhus et le coryza ; elle a été testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus. Elle est née en mai 2001.

Très timide, douce, attendrissante, elle attend celui ou celle qui voudra bien lui faire une place dans sa vie et lui offrir le foyer calme dont elle a besoin.

Andy, amateur de liberté

Ce croisé berger noir et feu, né en juin 2005, a été abandonné parce qu’il fuguait. Comme il réside au refuge depuis 2 ans, employés et bénévoles ont appris à bien le connaître. Résultat probable d’une éducation un peu négligée, Andy est un obsédé de la liberté : une porte ouverte, un mur qu’on peut franchir en sautant, un trou dans le grillage, il ne peut pas s’empêcher de s’enfuir pour aller voir ailleurs, surtout lorsqu’il est seul. Très affectueux, quémandant des caresses, frétillant de joie dès qu’on s’occupe de lui, il mérite une nouvelle chance. Il serait sans doute utopique de tabler sur une rééducation, étant donné son âge, mais une installation matérielle adéquate résoudrait la difficulté : un jardin avec de hauts murs ou un grillage solide, ou alors une vie en appartement et des promenades en laisse. Andy est en bonne santé, tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce.

Bertin a repris confiance.

Le chat Bertin

Bertin – adopté en juillet 2014

Ce gentil chat tigré et blanc, très câlin, a été trouvé à Longvic en janvier 2014. Très faible lors de son arrivée au refuge, il avait un problème de train arrière consécutif à un accident ou à de mauvais traitements.

Il a été bien soigné, castré, vacciné contre le typhus et le coryza, testé contre la leucose et le FIV et déclaré indemne de tout virus. En bonne santé, il ne lui reste, comme séquelle d’un passé difficile, que l’impossibilité de relever la queue, qui reste tombante. Bertin, né en janvier 2004, a repris espoir et attend avec confiance celui ou celle qui voudra bien lui donner sa chance.

Dalton, un chien plein de vie.

le chien Dalton

Dalton – adopté en juillet 2014

Ce croisé caniche gris a été trouvé place Darcy, à Dijon, en janvier 2014, et il n’a pas été réclamé. Gentil, sans souci, il aime les promenades et déborde d’énergie. En bonne santé, dorénavant tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, il est prêt pour un nouveau départ dans la vie.

Le vétérinaire ayant estimé, après examen des dents, qu’il était né en janvier 2004, Dalton participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Dalton a repris goût à la vie, et il est devenu très joueur.

Dalton a repris goût à la vie, et il est devenu très joueur.

Retour de promenade ; à 5 minutes du domicile de sa maîtresse, un petit parc dans lequel l'Ouche coule.

Retour de promenade ; à 5 minutes du domicile de sa maîtresse, un petit parc dans lequel l’Ouche coule.

Sa maîtresse l'a toiletté elle-même.

Sa maîtresse l’a toiletté elle-même.

 

Le chien Dalton et sa maîtresse

Dalton et sa maîtresse

Le chien Dalton en promenade au parc de la Colombière

Dalton en promenade au parc de la Colombière

Andrinette, petite chienne réservée.

la chienne Andrinette

Andrinette – adoptée en juillet 2014

Trouvée à Dijon en février 2014, non identifiée et non réclamée, cette chienne croisée fauve de Bretagne au pelage crème a été tatouée et vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce.

Née en juin 2006 (date estimée par le vétérinaire d’après l’examen des dents), en bonne santé, Andrinette n’a qu’un seul défaut : elle n’est pas démonstrative et ne se précipite pas, comme ses congénères, au-devant des visiteurs pour leur faire la fête, si bien que personne ne s’intéresse à elle. Réservée, elle attend qu’on lui donne la permission de se manifester, et dès qu’on s’occupe d’elle elle se montre gentille, affectueuse, douce et avide de câlins.

Chimène, jetée à la rue…

Chimene

Chimène – adoptée en juin 2014

Mise à la rue après le décès de son maître, puis apportée au refuge par des voisins, Chimène, jolie chatte tricolore à dominante blanche est née fin 2003, date déterminée par le vétérinaire d’après l’examen des dents.

Très câline, douce, elle craint ses congénères et pour cette raison n’est pas très heureuse au refuge. Les facéties des chats plus jeunes l’inquiètent et elle aspire à retrouver un foyer calme.

Stérilisée, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, tatouée, testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus, elle jouit d’une bonne santé et saura s’attacher à qui voudra bien lui faire une petite place dans sa vie.

Andrika a une broche dans la patte.

Chatte Andrika

Andrika – adoptée en juin 2014

Trouvée en piteux état à Chenôve en janvier 2014, cette gentille chatte divaguait avec une fracture ouverte de la patte. Opérée dès son arrivée au refuge, elle a désormais une broche dans la patte et les soucis ont disparu, mais Andrika doit impérativement être adoptée comme chat d’intérieur, car il n’est plus question de grimper aux arbres ou d’affronter les dangers de l’extérieur.

Stérilisée, vaccinée contre le typhus et le coryza, testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus, Andrika, jolie minette au pelage tigré et blanc, née en juillet 2013, attend au refuge celui ou celle qui voudra bien lui offrir un foyer.

Orgon

Orgon - adopté en avril 2014

Orgon – adopté en avril 2014

Orgon, âgé de huit ans lors de son adoption, avait tendance à se soulager dans son box car son ancien maître l’avait tenu enfermé quasiment en permanence pendant des années. Rééduqué en quelques jours par son adoptante, il coule avec elle des jours heureux.

Sa maîtresse nous a écrit une longue et belle lettre, et nous ne résistons pas au plaisir d’en publier quelques extraits :

«Le jour de son arrivée il faisait pipi dans l’appartement le soir et encore une fois le lendemain. Le jour d’après il avait bien compris qu’il fallait faire ses besoins dehors. Nous le sortons beaucoup, ces promenades lui font du bien et il a l’air d’être de plus en plus équilibré…

Il marche de mieux en mieux en laisse, il a réappris à s’asseoir, à s’arrêter quand on dit « stop » et à reprendre la marche quand on dit « go ». Il prend confiance en lui. Il a besoin de caresses et d’affection, d’encouragements et de limites. Nous essayons de lui donner tout cela dans un cadre rassurant et structuré tout en lui montrant sa place en tant que chien dans la meute et en lui demandant de respecter certaines règles. C’est un service gratifiant dans lequel nous nous engageons avec plaisir…

Orgon est d’un caractère admirable, fidèle, doux, sensible, joueur, affectueux et il se montre très fier quand il est félicité. Nous faisons une bonne équipe. Nous le pensons heureux et équilibré, il partage avec nous sa joie de vivre. Il comble nos vies d’une manière extraordinaire et nous donne de l’ancrage et de la sérénité dans ce monde mouvementé. Nous l’aimons passionnément. »

Nous espérons que ce témoignage sera lu par nombreuses personnes, et qu’il fera réfléchir ceux qui propagent l’idée selon laquelle on ne peut pas rééduquer un animal adulte.

Rudy, un chat très gentil.

Rudy cas des cailloux

Rudy – adopté en avril 2014

Sa maîtresse, atteinte d’un cancer, s’est vue dans l’obligation de le confier au refuge en août 2013. Rudy, né en août 2003, a toujours vécu en appartement. Ce chat européen au pelage noir brillant se montre gentil en toutes circonstances et il a grand besoin de câlins.

En bonne santé, tatoué, castré, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, il ne demande qu’à retrouver très vite un nouveau foyer et il ne fait pas de doute qu’il s’attachera rapidement à la personne qui lui aura offert une nouvelle chance.

Titou, chien doyen.

Titou chien doyen

Titou – adopté en avril 2014

Cet épagneul du Tibet au pelage crème a été trouvé à Quetigny en décembre 2013. Il n’était pas identifié et n’a pas été réclamé.

Gentil, sociable avec ses congénères, il ne présente aucune difficulté particulière et fait preuve d’une bonne capacité d’adaptation. Il a été identifié par tatouage et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce.

Il jouit d’une bonne santé et son âge – il est né en octobre 2003 – lui permet de participer à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Uzès aspire à faire le bonheur d’une famille.

Cas-Uzes-61.jpg

Uzès – adoptée en mars 2014

Trouvée à Brazey-en-Plaine, cette adorable femelle retriever labrador pourrait faire le bonheur d’une famille : calme, douce, câline, elle n’a que des qualités et sait s’adapter à tous et à toutes les circonstances.
Vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, en bonne santé, tatouée, elle sera stérilisée avant sa sortie du refuge.
Née en 2003, Uzès participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Alexian, un handicap bien surmonté.

Alexian

Alexian – adopté en mars 2014

Trouvé à Dijon, ce chaton, né en juin 2013, est en pleine forme, joueur et très câlin. Séquelle de son séjour dans la rue, il lui manque un postérieur, infirmité dont la cause pourrait être accidentelle. Mais Alexian, alerte et débrouillard, surmonte si bien ce handicap qu’on ne l’avait même pas remarqué lors de son arrivée au refuge. Alexian est vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Il sera confié comme chat d’intérieur avec un bon de castration et tatouage à utiliser dès qu’il aura 6 mois.

Roméo, malheureux en chatterie.

Roméo

Roméo – adopté en février 2014

Trouvé à Dijon en mars 2013, ce gentil chat, né en 2010, a été vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, tatoué, castré et testé contre la leucose et le FIV. Le fait qu’il soit positif au FIV signifie seulement qu’il est susceptible -ou non- de développer un jour le virus. Roméo, très doux et affectueux avec les humains, craint beaucoup ses congénères. Il se perche pour les éviter, n’ose pas descendre de sa niche, hésite pendant des heures avant de se décider à avaler rapidement quelques bouchées, regagnant à toute allure son perchoir au moindre mouvement d’un autre chat. Vraiment malheureux en chatterie, il aspire à trouver bien vite une place de chat d’intérieur.

Lolli, perdue parmi les autres chats

Lolli

Lolli adoptée en février 2014

Cette gentille chatte tigrée, née en 2007, est arrivée au refuge lorsque sa maîtresse est entrée en maison de retraite. Lolli avait toujours vécu en appartement et n’avait jamais rencontré d’autres chats ; elle a connu quelques difficultés d’adaptation lorsqu’elle s’est retrouvée en chatterie parmi ses congénères.

Lolli est stérilisée, tatouée et vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce. En bonne santé, elle a été testée contre la leucose et le F.I.V. et déclarée indemne de tout virus.

Câline et calme, très attachante, cette jolie petite chatte apprécierait un retour à ses anciennes conditions de vie, car elle s’habitue difficilement au grand nombre de chats évoluant autour d’elle.

Nymphe, une chatte timide.

Nymphe

Nymphe – adopté en février 2014

Son arrivée au refuge lui a sauvé la vie, mais Nymphe ne s’y plait pas, car, très timide, elle a peur du bruit, de l’agitation, des chiens, des visiteurs exubérants, des enfants, et même des autres chats. Il lui faudrait une place de chat d’intérieur dans un foyer très calme, et un maître bienveillant et conscient du fait que s’il la laissait sortir, elle prendrait peur peu après, n’oserait revenir et irait se cacher dans une cave ou un bosquet où on ne la retrouverait pas. Jolie, dotée d’un pelage gris (on dit « bleu » en langage technique), née en 2011, stérilisée, tatouée, vaccinée, testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus, en bonne santé, Nymphe attend le maître patient et attentif qui saura prendre soin d’elle.

Albin, timide et câlin.

Albin

Albin – adopté en février 2014

Il a vécu longtemps dans un enclos avec quelques-uns de ses congénères. Lorsque son maître est mort, la famille a choisi de l’abandonner. C’est ainsi que ce chien craintif mais très affectueux s’est retrouvé au refuge. Né en 2004, ce griffon gris jouit d’une bonne santé. Il est tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Il faut le mettre en confiance car il est très timide, mais dès qu’il s’aperçoit qu’il n’a rien à craindre il se montre câlin et même un peu collant. Une adoption rapide permettrait à ce gentil chien d’échapper aux rigueurs hivernales auxquelles la vétusté du refuge expose les chiens, malgré toutes les précautions qui sont prises pour limiter les effets du froid.

Ben a besoin d’un maître.

Ben est arrivé au refuge en septembre 2009, après le décès de son maître.

Ce croisé berger à la robe fauve, né en 2005, jouit d’une excellente santé. Il est tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Il possède de nombreuses qualités : affectueux, facile à vivre, calme, il obéit bien et apprécie beaucoup la compagnie des personnes. En revanche, il ne faut pas espérer le faire cohabiter avec un chat ou avec un N.A.C., qu’il n’aime pas.

En pleine forme, il a besoin de disposer d’un peu d’espace pour se dépenser ou d’être promené un peu longuement, mais il peut vivre en maison ou en appartement, ayant déjà connu les deux cas de figure.

Il saura donner satisfaction à qui voudra bien lui ouvrir son foyer.

Vicky a besoin de calme.

Vicky

Adoptée en janvier 2014

La photo de l’avantage pas. Vicky, sharpei à la robe fauve charbonné, est née en 2004. Elle est identifiée par transpondeur, vaccinée contre les maladies courantes de son espèce et elle jouit d’une bonne santé. Comme elle vit au refuge depuis février 2013, animaliers et bénévoles ont eu le temps d’observer son comportement. Elle n’a pas été toujours bien traitée dans sa vie antérieure, aussi faut-il s’abstenir de crier – ce qui au demeurant n’est jamais nécessaire – et éviter de la bousculer, mais ce trait de caractère est celui de la race à laquelle elle appartient. Traitée avec la douceur et le calme qui conviennent, elle se montre très agréable.

Madaloun, teckel sanglier et feu.

Madaloun

Adoptée en janvier 2014

Très gentille, jeune – elle est née en novembre 2010- Madaloun a bien des atouts dans son jeu mais ne parvient pas à séduire les visiteurs. Est-ce à cause de son pelage foncé ou de son aspect « chien de chasse » ? Cette chienne teckel, à la robe sanglier et feu, séjourne au refuge depuis octobre 2012. Elle a été trouvée sur le domaine public et n’a jamais été réclamée, probablement parce qu’elle chassait mal. Madaloun est en bonne santé, tatouée et vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce. Elle a besoin de prendre de l’exercice ; une vie en appartement ne lui conviendrait pas. Bonne gardienne, elle prévient lors de l’arrivée d’un visiteur. D’une gentillesse à toute épreuve, facile à vivre, elle mérite de trouver rapidement un bon maître.

Sofia et Snoopy, inséparables.

Sofia et Snoopy

Adoptés en décembre 2013

Ce sont des bichons maltais au pelage blanc, abandonnés il y a quelques mois. S’ils sont inséparables, c’est un peu parce qu’ils ont toujours vécu ensemble, mais surtout parce que Snoopy, aveugle de naissance car affligé d’une cataracte congénitale, a grandi, s’est éduqué et mène une vie quasiment normale en se laissant guider par Sofia.

Tous deux sont vaccinés, identifiés par tatouage, en bonne santé ; Sofia est stérilisée.

Nés en juillet 2001, ils participent tous les deux à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis. Leur complicité ainsi que la confiance et l’affection qu’ils témoignent aux humains font l’admiration de tous.

Sofia et Snoopy

Sofia et Snoopy sont toujours inséparables

Sofia et Snoopy, inséparables. Il est aveugle mais vit normalement grâce à Sofia qui lui sert de guide, sans que personne ne lui aie jamais appris à le faire.

Sofia et Snoopy, inséparables. Il est aveugle mais vit normalement grâce à Sofia qui lui sert de guide, sans que personne ne lui aie jamais appris à le faire.

Volga, une chienne de qualité.

Volga - Adoptée en novembre 2013

Volga – Adoptée en novembre 2013

Ses maîtres, restaurateurs, ayant déposé leur bilan et s’étant trouvés expulsés de leur domicile, Volga s’est retrouvée au refuge.
Cette chienne berger de Beauce, née en août 2004, à la robe noir marron fauve, est tatouée, stérilisée, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce. Elle jouit d’une excellente santé.
Très câline et même un peu « pot de colle » aux dires des bénévoles, elle n’a pratiquement que des qualités. Son seul défaut serait de ne pas s’entendre avec certaines chiennes.
Volga est prête pour une nouvelle vie, et saura récompenser, par un attachement indéfectible, ceux qui décideront de lui faire une place dans leur vie.

Alma, un début difficile dans la vie.

Alma - Adoptée en novembre 2013

Alma – Adoptée en novembre 2013

Cette jeune chatte, née en août 2012, a probablement vu le jour sous de mauvais auspices : elle a été abandonnée gestante et sans qu’on sache à la suite de quel accident ou de quelle maladie non soignée elle était devenue aveugle de l’oeil gauche.

Alma est désormais tatouée, stérilisée, vaccinée. Elle a été testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus. Son oeil ne nécessite aucun soin. Gentille et douce, elle mériterait d’avoir un maître bienveillant qui lui fasse oublier son triste début de vie.

2015 : Alma se rappelle à notre souvenir en nous adressant ses vœux de bonne année

2015 : Alma se rappelle à notre souvenir en nous adressant ses vœux de bonne année

ALMA 2ALMA 3

 

Thalia, petite chatte aveugle.

Thalia - Adoptée en novembre 2013

Thalia – Adoptée en novembre 2013

En avril 2013, dans un espace vert de Chevigny-Saint-Sauveur, elle se tenait immobile, crachant lorsque les passants faisaient mine de l’approcher. Nos animalières, appelées à la rescousse, eurent tôt fait de comprendre : aveugle, elle avait peur de tout et tentait, en crachant, de conjurer le danger.

Le vétérinaire a estimé qu’elle devait être née en 1997. Il l’a vaccinée, testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus. Si l’on excepte sa cécité, qui ne nécessite aucun soin, la petite chatte est en bonne santé. Déjà stérilisée, elle sera munie d’un transpondeur (puce) lors de son adoption. Très câline et facile à vivre, capable de prendre ses marques dans un nouvel environnement – ce fut vite fait au refuge – Thalia attend la maîtresse bienveillante qui voudra bien lui offrir une place de chat d’intérieur et lui faire oublier un passé douloureux.

Silvanus, abandonné à 14 ans.

Silvanus - Adopté en octobre 2013

Silvanus – Adopté en octobre 2013

Ce bichon blanc, gentil et docile, a été trouvé sur le parking du lac, à Dijon. Il n’était pas identifié, ne portait ni collier ni médaille et n’a pas été réclamé.

Le vétérinaire a estimé qu’il devait être né en juin 2000. Le petit chien a été vacciné et examiné sous toutes les coutures : il est en bonne santé. Il sera muni d’un transpondeur (puce) lors de son adoption.

Silvanus dort beaucoup, ce qui ne l’empêche pas d’apprécier les promenades. Il ne présente aucune difficulté particulière. Il faudrait qu’il retrouve rapidement un maître, car les conditions de vie au refuge (box trop chaud en été, non chauffé l’hiver) ne sont pas idéales pour un chien âgé.

Silvanus participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

Aegée craint ses congénères

Aegée - Adopté en octobre 2013

Aegée – Adopté en octobre 2013

Il a été trouvé à Dijon en septembre 2011. Ses maîtres ayant omis de le faire identifier et n’ayant pas pensé à avertir l’association, il est donc resté au refuge.
Ce joli chat noir avec une tache blanche au cou, né en 2009, a été castré, tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce.
Aegée se montre très affectueux avec tout le monde. Il a besoin de présence humaine et ne manque pas une occasion de venir se blottir dans les bras des bénévoles. Mais il craint ses congénères au point de ne pas pouvoir cohabiter avec eux, séquelle probable de bagarres anciennes. Il devra donc être adopté comme « chat unique ». Nul doute que ce chat très doux saura manifester sa reconnaissance par de nombreux câlins.

Elodie attend un maître.

Elodie - Adoptée en septembre 2013

Elodie – Adoptée en septembre 2013

Elle vivait heureuse, depuis son plus jeune âge, avec sa maîtresse, dans une maison avec jardin. Soudainement, la dame âgée fut hospitalisée, sans espoir de retour à son domicile et Elodie fut recueillie au refuge.

Croisée teckel noir et feu, née en avril 2004, elle est en bonne santé, tatouée, vaccinée et stérilisée. Gentille, ne présentant aucune difficulté particulière, appréciant les promenades, Elodie mériterait de retrouver bien vite un maître auquel elle s’attachera de tout son cœur.

Gitane, encore craintive.

Gitane - Adoptée en septembre 2013

Gitane – Adoptée en septembre 2013

Hébergée au refuge depuis le décès de son maître, ancien chasseur, Gitane a beaucoup apprécié ce changement, car elle vivait auparavant dans un enclos, sans jamais en sortir et se contentant d’une courte visite par jour, dont le seul but était de lui apporter son repas.

La chienne fait des progrès étonnants, mais elle marche encore mal en laisse.

Habituée à craindre son maître, elle avait associé sa présence aux réprimandes et aux cris. Aussi faudra-t-il un peu de patience afin qu’elle comprenne qu’on l’autorise maintenant à mener une existence normale de chien de compagnie.

Docile, douce, timide, Gitane ne demande qu’à s’habituer à une nouvelle vie, mais il faudra lui laisser le temps de croire à son bonheur.

La chienne est en bonne santé, tatouée et vaccinée contre les maladies courantes de son espèce.

L’A.V.C. de Perpétue

Perpétue - Adoptée en août 2013

Perpétue – Adoptée en août 2013

On ne connaît rien de ses débuts dans la vie : elle a été trouvée à Longvic et personne ne l’a recherchée. Peut-être a-t-elle simplement été incapable de retrouver le chemin de sa maison : en effet, le vétérinaire a constaté, lors de l’arrivée de la chatte au refuge, que celle-ci venait de subir un accident vasculaire cérébral.

Perpétue n’en conserve pas de séquelles, si l’on veut bien excepter la façon dont elle tient sa tête, très légèrement penchée, ce qui lui confère un air charmeur et attendrissant. Le petite chatte, très jolie, née en juin 2009, dotée d’un pelage tigré et blanc, est vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, tatouée et stérilisée. Elle a été testée contre la leucose et le F.I.V., et déclarée indemne de tout virus.

Perpétue s’entend bien avec ses congénères ; il est même possible que la présence d’autres chats la rassure. Toutefois, nous recherchons pour elle une place de chat d’intérieur : craintive -son passé y est sûrement pour quelque chose- elle n’ose pas encore accepter les caresses. Il faudra lui laisser le temps de prendre confiance, de s’adapter, mais la patience de son adoptant sera bien récompensée par l’attachement dont cette petite chatte douce et timide est capable.

Attila, charmant petit diable.

Attila - Adopté en août 2013

Attila – Adopté en août 2013

Abandonné à l’âge de 8 mois par des maîtres qui n’avaient pas jugé bon de terminer son éducation, Attila a fait des progrès depuis son arrivée au refuge. Mais employés et bénévoles, devant s’occuper équitablement de tous les animaux, n’ont pas assez de temps à lui consacrer et ne peuvent remplacer un maître disponible. Car ce charmant petit diable ne supporte pas de rester seul, situation dans laquelle il hurle à la mort. Il a aussi besoin de se défouler.

Né en mai 2011, ce croisé jack russel westie, au pelage blanc, ponctué de taches marron, est tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. En excellente santé et plein d’entrain, il attend le maître bienveillant capable lui inculquer les quelques rudiments d’éducation qui lui manquent encore.

La mésaventure d’ Octar

Octar - Adopté en juillet 2013

Octar – Adopté en juillet 2013

Abandonné par les locataires d’un appartement lors de leur déménagement, ce gentil chat tigré et blanc a survécu pendant un an grâce à un autre locataire qui le nourrissait chaque jour et lui avait aménagé un coin douillet dans son garage afin qu’il puisse s’abriter lors des intempéries.

Mais un autre habitant de l’immeuble détestait les chats, et proférait des menaces…

Dorénavant en sécurité au refuge, Octar a été vacciné, tatoué et castré.

Né en 2008, il a été testé contre la leucose et le FIV et déclaré indemne de tout virus.

Son année de semi-solitude l’a rendu un peu peureux, ce qui devrait s’arranger bien vite lorsqu’il aura repris confiance en retrouvant un maître et une maison.

Chelsea une chatte très câline.

Chelsea - Adoptée en juillet 2013

Chelsea – Adoptée en juillet 2013

Abandonnée par sa maîtresse enceinte qui craignait de ne pas pouvoir gérer l’arrivée du bébé et la présence de la chatte, Chelsea, qui a été très dorlotée jusqu’à son abandon, n’arrive pas à se faire à ses nouvelles conditions de vie.

Ayant besoin d’une présence humaine quasi permanente, elle ne se plaît pas au refuge et dès que la bénévole en charge de la chatterie la délaisse pour caresser un autre chat, elle se réfugie dans un coin, n’en bouge plus et déprime. Elle ne vient pas au-devant des visiteurs ; il faut aller vers elle, ce qui explique que les adoptants repartent toujours avec un de ses congénères, sans même l’avoir vue.

Chelsea, née en 2003, est très câline. Vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, stérilisée, tatouée, elle a aussi été testée contre la leucose et le F.I.V., et déclarée indemne de tout virus. Il faudrait qu’elle soit adoptée bien vite.

Agésilas, un bon gros chat.

Trouvé à Varois-et-Chaignot, ce bon gros chat noir et blanc est le compagnon idéal : facile à vivre, quêtant les câlins sans jamais se montrer insistant, capable de s’entendre avec ses congénères, il est robuste et jouit d’une bonne santé.

Né en avril 2007, doté d’un joli pelage noir et blanc, il a été tatoué, castré et vacciné contre le typhus, le coryza et la chlamydiose. Le test a révélé qu’il était positif au F.I.V., ce qui signifie seulement que la maladie, qui n’est transmissible ni à l’homme ni aux autres espèces peut ou non se révéler dans le futur. Bon à savoir : de nombreux maîtres ont un chat F.I.V. positif sans même s’en douter, car pour le savoir, il faut avoir effectué le test, ce qui est rarement pratiqué.

Une chose est certaine : Agélisas ne décevra pas son adoptant !

Neville

Neville - Adopté en juin 2013

Neville – Adopté en juin 2013

Déposé au refuge par un particulier qui l’avait trouvé errant, ce gentil chat n’était pas identifié et il n’a jamais été réclamé. Une fois achevé le délai de garde en fourrière, il a été castré, tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce et testé contre la leucose et le F.I.V., le test ayant révélé que le chat était indemne de tout virus.

Né en février 2009, en bonne santé, Neville peine à s’entendre avec ses congénères. Il les craint, tente de les éviter et ce comportement déclenche inévitablement des agressions qui resteraient sans gravité si Neville ne mettait pas si longtemps à cicatriser des coups de griffes reçus.

Lorsqu’il se trouve en compagnie des seuls humains, il est doux et câlin. Une place de chat unique ferait son bonheur… et celui de son maître.

Neville le bienheureux dans sa nouvelle famille

Neville le bienheureux dans sa nouvelle famille

Mignonne, lâchement abandonnée…

Mignonne - Adoptée en juin 2013

Mignonne – Adoptée en juin 2013

Elle a été trouvée à Dijon et, comme elle était tatouée, on a espéré pouvoir la rendre à son maître. Lettres et messages téléphoniques restèrent sans réponse, les maîtres ne prirent même pas la peine d’abandonner officiellement leur chienne.

Mignonne, retriever labrador croisée épagneul née en octobre 2000, est une chienne parfaite : docile, affectueuse, facile à vivre, on ne lui connaît aucun défaut. Elle aime la société, les promenades et se montre gourmande et affectueuse.

Tatouée, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, en excellente santé, Mignonne attend au refuge un vrai maître.

Elle participe à l’opération « chien doyen » organisée par 30 Millions d’Amis.

Gisèle, petite chatte timide.

Gisèle - Adoptée en mai 2013

Gisèle – Adoptée en mai 2013

Craignant les autres chats qui la dominent, Gisèle doit souvent, pour être protégée, être isolée en box. Mais les boxes individuels ne peuvent pas être chauffés, et la petite chatte, un peu fragile des oreilles, développe des otites récidivantes qui cessent lorsqu’on peut la remettre au chaud.

Stérilisée, tatouée, bien vaccinée, indemne de tout virus, Gisèle est d’une nature timide et câline.

Il convient de la traiter avec douceur et de lui laisser le temps de faire connaissance, moyennant quoi elle se love avec délices dans les bras de celui ou celle en qui elle a appris à avoir confiance.

Gisèle est née en 1999 et il faudrait qu’elle trouve bien vite un foyer calme et une maîtresse aimante.

Gisèle, une chatte très douce.

Gisèle - Adoptée en mai 2013

Gisèle – Adoptée en mai 2013

Elle séjourne au refuge depuis 2001 : douce, très gentille, un peu timide, elle se cache lorsque le refuge s’ouvre aux visiteurs et se réfugie dans une niche par crainte du bruit et de l’animation.

Pourtant, elle a de nombreuses qualités et elle est facile à vivre, peu exigeante et discrète.

Gisèle, trouvée à Chevigny-Saint-Sauveur en 2001, est née en 1999. Elle est stérilisée, tatouée, vaccinée contre les maladies courantes de son espèce. Testée contre la leucose et le F.I.V., elle a été déclarée indemne de tout virus.

Nul doute qu’elle s’attacherait bien vite à une maîtresse à la vie calme.

Volcan le mal nommé.

Volcan - Adopté en mai 2013

Volcan – Adopté en mai 2013

Trouvé à Brazey-en-Plaine en novembre 2011, jamais réclamé, Volcan, griffon d’arrêt korthal au pelage marron truité, né en mai 2004, jouit d’une excellente santé.

Vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, il est aussi doublement identifié, par tatouage et par transpondeur.

Ce chien calme et facile à vivre, très gentil, doté d’un bon caractère, apprécie la tranquillité mais il aime aussi s’amuser et ne présente aucune difficulté particulière.

ll saura donner entière satisfaction à qui voudra bien lui donner un foyer.

Martine a besoin d’un foyer.

Martine - Adoptée en avril 2013

Martine – Adoptée en avril 2013

Abandonnée en 2009, elle est hébergée au refuge depuis cette date. Martine, jolie chatte à la robe tigrée, est née en 2002. Elle est stérilisée, tatouée, vaccinée contre toutes les maladies courantes. Elle a été testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus.

A son arrivée, très craintive, elle a pris confiance peu à peu et se montre maintenant timide. Il faut user de patience et lui laisser le temps de faire connaissance avant de la caresser, ce qu’elle apprécie beaucoup, mais on ne peut pas encore la prendre dans les bras. De temps à autre, elle souffre de gingivite, et une piqûre de convénia suffit à tout arranger. La tâche est d’autant plus facile que notre gentille minette, qui a perdu quelques dents, montre un petit bout de langue lorsqu’ apparaît la gingivite, ce qui donne le signal de la piqûre !

Martine aurait bien besoin de connaître enfin le bonheur d’avoir un maître et un foyer.

Dawson, chat rescapé !

Dawson - Adopté en avril 2013

Dawson – Adopté en avril 2013

Trouvé à Dijon en mai 2012 avec une fracture de la mâchoire probablement causée par une chute ou un accident, ce jeune chat a été opéré dès son arrivée au refuge et un cerclage a été posé, qu’il a conservé un certain temps.

Parfaitement rétabli, Dawson a été castré, tatoué, testé contre la leucose et le FIV, déclaré indemne de tout virus et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce.

Né en 2010, doté d’un joli pelage blanc et bleu (le « gris » se nomme « bleu » en langage vétérinaire), confiant, facile à vivre, Dawson ne présente aucune difficultés. Il n’existe pas de chat plus câlin que lui, et il mérite de trouver bien vite un maître qui lui fera oublier son malchanceux départ dans la vie.

Usti, calme et douce.

Usti - Adoptée en mars 2013

Usti – Adoptée en mars 2013

Ce chat persan femelle, à la robe crème, est au refuge depuis la veille de Noël. Trouvée à Talant, dans un piteux état, Usti a tout de suite été ravie qu’on s’occupe d’elle, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps : ses poils étaient emmêlés au point qu’il a fallu la tondre par endroits et elle était très maigre.

Née en juillet 2003, elle n’a pas pu être restituée à son maître, devenu introuvable.

Calme, douce, très gentille, Usti n’aspire qu’à manger, dormir ou ronronner sur les genoux. Elle manifeste son contentement par une sorte de roucoulement très doux, pour le moins original, qui amuse et émeut tous ceux qui l’approchent.

Rex, toujours content !

Rex - Adopté en mars 2013

Rex – Adopté en mars 2013

Son maître ayant été hospitalisé, sans espoir de retour à son domicile, Rex a été recueilli au refuge, où il séjourne en attendant un nouveau maître. Ce croisé berger noir et bringé, né en juillet 2006, est tatoué et vacciné; après examen complet par le vétérinaire, il a subi l’exérèse d’un testicule ectopique et jouit d’une excellente santé.

Il s’entend bien avec ses congénères et a vécu longtemps avec une chienne. Démonstratif, appréciant les promenades et les moments de liberté dans la cour, il ne présente aucune difficulté particulière et sera capable de s’attacher très vite à celui qui voudra bien lui donner un nouveau foyer. Il faudrait que son séjour au refuge se termine bien vite, car le brave chien, toujours content, remue souvent sa longue queue dont l’extrémité est toujours ensanglantée à force de taper dans les murs de son box.

Histoire de Muguette.

Muguette - Adoptée en mars 2013

Muguette – Adoptée en mars 2013

Muguette a été abandonnée en novembre 2009 par sa maîtresse qui venait d’avoir un bébé et estimait ne plus pouvoir s’occuper de la chatte.

Née en juillet 2007, Muguette, qui a reçu en arrivant au refuge un nom ? elle n’en avait pas ? et tous les soins nécessaires, est dorénavant stérilisée, tatouée, vaccinée contre les maladies courantes de son espèce. En excellente santé, elle a été testée contre la leucose et le FIV et déclarée indemne de tout virus.

Elle n’a qu’un défaut : elle n’aime pas ses congénères et leur présence la met parfois de mauvaise humeur, probablement parce qu’elle les craint. Seule, elle est adorable avec les personnes. Il lui faudrait une place de « chat unique », en appartement si possible.

Pépito, berger allemand sympathique.

Pépito - Adopté en mars 2013

Pépito – Adopté en mars 2013

Déposé au refuge parce que sa maîtresse venait d’être définitivement hospitalisée, Pépito a fait preuve d’une capacité d’adaptation exemplaire. Intelligent et docile, il a aussitôt compris tout ce qu’on attendait de lui.

Ce berger allemand noir et feu, né en février 2002, ne présente aucune difficulté. En bonne santé, si l’on veut bien excepter une arthrose courante chez les chiens de cette race, tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, Pépito aspire à retrouver rapidement un foyer et il est prêt à s’attacher à un nouveau maître.

Il participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

La tristesse de Vicky.

Vicky - Adopté en mars 2013

Vicky – Adopté en mars 2013

Né en octobre 2004, ce jagd terrier mâle noir et feu a été chouchouté par ses maîtres pendant des années, jusqu’à ce que ceux-ci se trouvent dans l’obligation d’entrer en maison de retraite.
Vicky a bien des qualités : il est gentil, obeïssant, bien élevé et très calme, ce qui est rare pour un chien de l’espèce à laquelle il appartient.
Tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes des chiens, il est en excellente santé.
Les conditions de vie au refuge lui semblent un peu spartiates, comparées à celles qu’il a connues avec ses maîtres. Aussi Vicky a-t-il tendance à connaître des moments de tristesse. Il serait souhaitable qu’il retrouve rapidement un foyer chaleureux.

Marina, trouvée attachée à la porte…

Marina - Adoptée en février 2013

Marina – Adoptée en février 2013

Nous l’avons trouvée au petit matin, attachée à la porte du refuge, son chiot à côté d’elle. Y avait-il d’autres chiots, disparus au cours de la nuit ? Cette question resta évidemment sans réponse.

Marina n’aime pas les chats, mais c’est son seul défaut. Inutile d’espérer pouvoir l’habituer à laisser en paix la gent féline. Nous avons essayé en vain tous les stratagèmes possibles. Ceci dit, notre chienne croisée braque, à la robe couleur lièvre, née en août 2002, a bien des qualités. Lorsqu’on prend le temps de faire connaissance avec elle, elle se comporte de façon très agréable, obéit au doigt et à l’oeil et voue à celui qui s’occupe d’elle un attachement indéfectible. Elle sait aussi se montrer bon chien de garde, en aboyant lorsqu’il se passe quelque chose d’inhabituel.

Tatouée, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, en excellente santé, elle aime beaucoup les promenades mais saurait se contenter d’un jardin.

Marina sera stérilisée avant son adoption. Hébergée au refuge depuis 2004, elle attend avec impatience son retour dans la vraie vie.

Irwin, trouvé blessé.

Irwin - Adopté en février 2013

Irwin – Adopté en février 2013

Trouvé blessé dans une rue de Dijon et aussitôt confié au vétérinaire par notre animalière, ce superbe chat tigré et blanc vient d’achever sa convalescence au refuge.

Né en 2011, dorénavant tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce et castré, Irwin attend avec impatience un maître auquel il saura s’attacher très vite. Parce qu’il est positif au test F.I.V., il est préférable qu’Irwin soit gardé à l’intérieur de la maison ou de l’appartement, ce qui lui conviendra d’ailleurs très bien.

Rox n’est pas un jouet.

Rox - Adopté en février 2013

Rox – Adopté en février 2013

Il avait été acheté pour occuper les enfants, qu’on laissait seuls avec le chien. Mais un chien n’étant ni un jouet ni une nounou, l’histoire se termina par une séparation salutaire : l’animal était évidemment dans l’impossibilité de tenir le rôle qu’on lui avait imparti, et il était las des persécutions involontaires que lui infligeaient les enfants.

Abandonné en 2005, Rox retrouva aussitôt son équilibre. Plus de trois ans de séjour au refuge ont permis à tous de bien le connaître : calme lorsqu’il est enfermé dans son box, ne faisant jamais la moindre bêtise, il attend sagement son tour d’aller se dégourdir dans la cour. Il aime se promener et y met beaucoup d’ardeur. Il ne cherche jamais noise à ses congénères si ceux-ci le laissent tranquille, et il obéit bien. Il convient toutefois de se montrer ferme sur les consignes, et pour cette raison il ne pourra être confié qu’à quelqu’un ayant déjà eu un chien.

Ce croisé griffon fauve et blanc, né en novembre 2003, tatoué et muni d’un transpondeur, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, jouit d’une bonne santé. Il commence à trouver le temps long et il saurait apprécier une vraie vie de chien auprès de bons maîtres.

Rox et Servane à Pafebierg, Luxembourg

Rox et Servane à Pafebierg, Luxembourg

Voici quelques-uns des nombreux cas des cailloux adoptés par un couple au grand cœur vivant au Luxembourg. Là ils déballaient leurs cadeaux de Noël… Avec d’autres chiens et chats, tous adoptés en notre refuge, ils coulent des jours paradisiaques dans une grande propriété en partie aménagée pour eux. Une chienne laissée pour compte depuis 7 ans au refuge devrait bientôt les rejoindre…

CHIEN ADOPTE AU LUXEMBOURGCHIENS ADOPTES AU LUXEMBOURGCHAT ADOPTE AU LUXEMBOURG

 

1 | 2 | 3 | 4

 

FacebookTwitterGoogle+Email
Retour en haut