L’équipe

Taille du texte > Agrandir | Réduire




Présentation de l’équipe

Les salariés au refuge :

De gauche à droite : Mathilde, Gwendoline, Pierre, Mary, Alison. En bas : Soledad, Mélina.

De gauche à droite : Mathilde, Gwendoline, Pierre, Mary, Alison.
En bas : Soledad, Mélina.

Depuis de très longues années les animaliers étaient toujours embauchés, au départ, en contrat aidé par l’état, c’est-à-dire qu’une partie de leur salaire nous était remboursée. La formation est faite « sur le tas » ; il s’agit d’une formation interne accélérée. Au bout d’un an, nous demandons à l’animalier de passer l’examen du certificat de capacité. Tous les animaliers que nous avons recrutés depuis la création du certificat de capacité l’ont obtenu très facilement, car ils sont à bonne école. Un an de formation encore, et nous les présentons à l’examen de technicien de capture, s’il est prévu de les intégrer à l’équipe chargée du service de capture et ramassage des animaux errants, 365 jours sur 365 et 24 heures sur 24. Pour ce qui concerne cet examen aussi, nous n’avons, à ce jour, comptabilisé aucun échec. Les dernières dispositions gouvernementales nous ont supprimé la possibilité d’obtenir des contrats aidés, ce qui est cause pour nous de graves difficultés financières, puisqu’il nous faut financer entièrement les salaires de nos animaliers en formation. Cela nous semble d’autant plus injuste que la raison invoquée pour justifier la suppression des contrats aidés est qu’ils sont remplacés par des actions de formation des jeunes. Or, c’est exactement ce que nous faisions, en mieux peut-être, puisque les jeunes arrivés chez nous sans diplôme ni formation en repartaient avec un diplôme (ou deux) leur permettant de postuler à un emploi. De plus, la formation que nous dispensions avait le mérite d’être gratuite, alors que l’état devra payer des formateurs, et que les formations entreprises ne déboucheront pas forcément sur un diplôme permettant l’accès à l’emploi. Nous continuons évidemment à procéder comme nous l’avons toujours fait, et trois jeunes préparent actuellement au refuge leur certificat de capacité tandis que trois autres, qui viennent de l’obtenir, commencent à travailler en vue de l’obtention de leur certificat de technicien de capture.

Mary
Certificat de capacité N°2018/bfbf-a496

DSC_6435

Mary est responsable des chats

Mary

Mary

 

Alison

Alison
Baccalauréat professionnel : conduite d’une entreprise du secteur canin et félin n°15/D/203000/15038788
Alison est responsable des chiens

 

Alison

Alison

Mathilde

Mathilde animalière

Mathilde

Mathilde

 

Mélina

Mélina animalière

Mélina

Mélina

 

DSC04438
Claude
Certificat de capacité n° 21-CC-AC-060
Certificat de capacité d’éducation canine,
Maître chien,
Brevet de maître chien forestier,
Educateur de club canin
au refuge depuis octobre 2005

 

Les salariés au secrétariat :

Françoise et Sandra s’acquittent des diverses tâches administratives qui leur sont dévolues.

Françoise au secrétariat

Françoise règne sur le secrétariat, avec une compétence qui n’a d’égale que son esprit d’équipe.

Charlotte cumule avec enthousiasme sa tâche de secrétaire administrative le matin et son rôle d'accueil des visiteurs au refuge l'après-midi.

Charlotte cumule avec enthousiasme sa tâche de secrétaire administrative le matin et son rôle d’accueil des visiteurs au refuge l’après-midi.

Charlotte à l'accueil au refuge

Charlotte à l’accueil au refuge

 

Les bénévoles au refuge :

Ceux qui assurent les promenades des chiens, leurs sorties dans les cours, les caresses et le toilettage des chats, la surveillance des N.A.C, la tenue des stands lors des journées « portes ouvertes » sont nombreux et il ne m’est pas possible de les citer tous ici. Parmi eux certains ont un rôle particulier : Marie-Noëlle Ghisalberti instruit les nouveaux bénévoles, Danièle Schmidt parcourt la France entière pour aller chercher les animaux perdus par leur adoptant, Lucie Lambert est en charge des photos des animaux, Brigitte Caurette, Christian Bigarne, Marie Camus, Elvire Peutat se chargent des visites de courtoisie des animaux adoptés, Annick Lasne effectue une partie des enquêtes pour maltraitance. Ceux dont je ne mentionne pas le nom voudront bien ne pas en prendre ombrage et me pardonner.

Les bénévoles au secrétariat :

Anès bénévole

Agnès, depuis qu’elle a pris sa retraite, continue de gérer seule, au secrétariat et bénévolement, toutes les stérilisations-identifications de chats errants, avec l’efficacité et le doigté qu’on lui connaît.

Odile, notre trésorière, travaille sans relâche, chaque jour, depuis des années : elle tient les comptes, acquitte les factures, fait le rapprochement bancaire, établit le compte d’exploitation, surveille les dépenses. Grâce à ses compétences et à l’énorme travail qu’elle veut bien accomplir, notre association peut se passer d’un cabinet d’expertise comptable, ce qui représente une économie très importante pour l’association.

Philippe continue à gérer les feuilles de paie et les charges sociales, ce travail semblant d’ailleurs se compliquer de jour en jour.

Odile Boch, Trésorière, gère au secrétariat de nombreux dossiers

Odile Boch, Trésorière, gère au secrétariat de nombreux dossiers

Les bénévoles hors locaux de l’association :

Jean-Claude Jeannin, ancien vice-président, nous apporte chaque année, au moment des demandes de subventions, une aide précieuse.

Maître Sandrine Anne représente notre association auprès de la justice, plaide les affaires de maltraitance, assure un rôle de conseil indispensable.

Des bénévoles « piègent » un peu partout, les chats non apprivoisés que nous faisons stériliser, tatouer et qui sont remis sur leur lieu de vie et nourris par leur protecteur.

Enfin, les membres du Conseil d’administration s’acquittent avec le plus grand sérieux de leur mission de réflexion, de conseil et de décision. Ils sont issus de tous les horizons professionnels susceptibles de concerner notre association (vétérinaire, notaire, avocat etc …).

Nos vétérinaires :

Évidemment, je me dois d’évoquer le dévouement de nos deux vétérinaires, le docteur Cédric Lescure et le docteur Delphine Othenin, assistés parfois par le docteur Aude Husson et le docteur Pascal Bertrand, qui se rendent disponibles pour nous 24h sur 24 et 365 jours par an. Chaque jeudi matin, de 8h à 12h ou 13h, en alternance, ils vaccinent les nouveaux arrivés et soignent les malades. Les chirurgies non urgentes sont pratiquées chaque lundi matin et c’est parce qu’ils appliquent pour nous des tarifs extrêmement bas que nous pouvons accorder à nos protégés tous les soins nécessaires.

Claude, Yann, Jean et Cécile

L’ancienne équipe des animaliers pris en photo dans l’ancienne fourrière chien.
De gauche à droite, debout :
Claude : animalier, certificat de capacité n° 21-CC-AC-060.
Yann : ancien animalier devenu bénévole.
Jean : certificat de capacité n° 21-CC-AC-009, en retraite depuis quelques années, mais toujours proche de nous.
Devant :
Cécile : ancienne animalière, actuellement bénévole au refuge.

 

De gauche à droite : Danièle : animalière, certificat de capacité n° 21-CC-AC-012, part en retraite le 1er octobre 2011, mais reste bénévole Cécile : bénévole. Claude : animalier, certificat de capacité n° 21-CC-AC-060. Yann : animalier.

De gauche à droite :
Danièle : ancienne animalière, certificat de capacité n° 21-CC-AC-012, devenue bénévole. C’est elle qui va partout chercher les animaux que les adoptants ont perdus et les chats errants stérilisés qui nous sont signalés loin de l’endroit où ils devraient se trouver.
Cécile :  ancienne animalière devenue bénévole.
Claude : animalier, certificat de capacité n° 21-CC-AC-060, maître chiens
Yann : ancien animalier devenu bénévole.
Photo prise dans l’ancienne cour chien aujourd’hui démolie.

 

FacebookTwitterGoogle+Email
Retour en haut