Adoptez les Cas des Cailloux

Taille du texte > Agrandir | Réduire




 

1 | 2

 

Marley, abandonné sans raison.

 

Marley

Marley

 

La maîtresse de ce croisé boxer labrador noir et blanc né en octobre 2009 a quitté son compagnon sans prévenir et sans laisser d’adresse mais oubliant le chien.

Marley est identifié par transpondeur, en excellente santé et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce.

Très affectueux, sociable, facile à vivre, il adore jouer et apprécie les promenades.

Il ne fait pas de doute qu’il s’adaptera très vite à une nouvelle vie et qu’il saura manifester sa reconnaissance à ceux qui l’auront accueilli.

 

Hasco, sujet aux crises d’épilepsie.

Hasco

Hasco

 

Cet épagneul breton tricolore né en 2012 a été abandonné pendant l’été 2016, après avoir vécu depuis l’âge de 2 mois chez ses maîtres.

Hasco, identifié par transpondeur et par tatouage, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, est bien éduqué. Dans son box ou dans sa corbeille il se montre très calme mais ne demande qu’à jouer si on le sollicite.

Affectueux, il ne manque pas une occasion de réclamer des câlins.

Avec les autres chiens mâles il est dominant. Il lui arrive par ailleurs d’avoir de temps à autre une crise d’épilepsie qui nécessite alors un traitement adapté, du repos dans un endroit frais et sombre jusqu’au retour à la normale… et tout redevient comme avant. Toutes les explications nécessaires sont données au refuge.

 

La blessure d’Elsa

Elsa

Elsa

 

Cette jeune chatte, trouvée à Bèze, est arrivée au refuge en piteux état : une plaie sanguinolente et infectée s’étendait de la jour au cou, conséquence probable d’une morsure ou d’une blessure ancienne. Il a fallu de longs mois de soins vétérinaires pour obtenir la guérison.

Il ne reste aujourd’hui qu’une légère cicatrice et une dilatation de la pupille de l’oeil droit – sans que la vue soit affectée – et aucun soin n’est désormais nécessaire.

Elsa se souvient encore d’un passé douloureux et elle craint les agressions. Aussi faudrait-il qu’elle soit accueillie dans un foyer sans enfant en bas-âge. Elle a été stérilisée, tatouée, vaccinée, testée contre le FIV et la leucose et déclarée indemne de tout virus.

La souffrance de Maddie.

 

Maddie

Maddie

 

Trouvée à Chevigny-Saint-Sauveur en avril 2017, cette chatte adorable, très câline et douce, a vécu des moments très difficiles avant son arrivée au refuge : elle a des fractures anciennes, consolidées et donc dorénavant inopérables, du fémur droit et du col du fémur gauche, dont une avec déplacement de l’os.

Il n’y a pas de soin à administrer, mais Maddie se déplaçant avec difficulté et ne pouvant plus sauter, il faut prévoir, au niveau du sol, tout ce dont elle a besoin et bien sûr elle doit rester à la maison, car en cas de danger elle ne peut pas se sauver.

Gourmande, elle est en surpoids et peut-être faudra-t-il prévoir un petit régime. Maddie née en 2007 ; bien vaccinée, testée contre le FIV et la leucose et déclarée indemne de tout virus, identifiée par tatouage, stérilisée, la petite chatte mériterait d’être adoptée bien vite par une personne souhaitant lui faire oublier la souffrance passée.

 

 

Ubu, chien doyen.

Ubu

Ubu

 

 Trouvé errant à Dijon en avril 2017, identifié, il n’a pas été repris par son maître malgré nos lettres et nos appels.

On peut supposer que ce dalmatien a été percuté par une voiture il y a longtemps, et que d’autre part il a probablement eu un AVC, car des séquelles de ces deux accidents subsistent.

Très gentil et affectueux, Ubu va au-devant des personnes, quémandant des câlins. Il est facile à vivre et d’humeur enjouée en permanence. Il n’a qu’un seul petit défaut, commun à bien des chiens mâles : il n’apprécie pas certains de ses congénères mâles.

Né en 2003, Ubu participe à l’opération « chien doyen » organisée par 30 Millions d’Amis.

 

 

Tyson, abandonné à l’âge de 7 ans.

 

Tyson

Tyson

 

Abandonné à l’âge de 7 ans par des maîtres qui l’avaient depuis son plus jeune âge, ce labrador croisé boxer à la robe noire se montre sociable et gentil avec tout le monde. Très joueur et même parfois un peu « foufou » pour son âge – il est né en décembre 2009 -, il accepte même la compagnie des autres chiens mâles. Il est éduqué, propre, et il est agréable à promener car il ne tire pas sur la laisse.

Il est vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce et identifié par tatouage. En bonne santé, si l’on veut bien excepter un début d’arthrose pour lequel il est possible d’administrer un complément alimentaire et un kyste au genou droit qui ne le gêne pas du tout et que le vétérinaire a jugé inutile d’opérer.

Tyson attend avec confiance la famille qui voudra bien lui permettre de prendre un nouveau départ dans la vie.

Edmond, le chat qui boit beaucoup.

 

Edmond

Edmond

 

Il a été trouvé à Dijon, en octobre 2016. Ce chat noir et blanc, né en novembre 2014, a été soigné, vacciné contre les maladies courantes de son espèce, tatoué et castré. Le test FIV-FELV pratiqué a révélé qu’il était indemne de tout virus.

Edmond a la particularité de boire beaucoup, et il ne faut surtout pas le rationner. Les analyses pratiquées ont montré qu’il n’avait ni urée ni diabète ni aucune autre pathologie pouvant expliquer ce besoin d’ingérer beaucoup d’eau; cela arrive parfois : on dit des chats qui boivent beaucoup alors qu’ils sont en bonne santé qu’ils sont potomanes. C’est le cas d’Emond.

Son passé a probablement été difficile : il est très gentil mais n’accepte pas toujours les caresses, comme s’il craignait d’être maltraité. Aussi convient-il de lui laisser l’initiative, et de lui accorder du temps afin qu’il comprenne qu’il n’a plus rien à craindre. Dans un foyer chaleureux, ce devrait être très rapide.

Cody, chien maltraité.

 

Cody cas des cailloux

Cody

 

Son maître a quitté le village en « oubliant » le chien. C’est ainsi qu’en septembre 2011, un conseiller municipal a déposé Cody au refuge, en précisant que la pauvre bête avait été maltraitée, ce que les animaliers ont vite confirmé. Gentil et sans souci lorsqu’on le connaît, il est sur la défensive lorsqu’apparaît un inconnu, car il craint que celui-ci ne lui inflige les persécutions qu’il n’a pas oubliées. Aussi serait-il souhaitable qu’un adoptant potentiel vienne le visiter au refuge deux ou trois fois avant de l’adopter, de façon que le chien puisse avoir le temps de prendre confiance.

Né en juillet 2006, ce croisé setter irlandais à la robe fauve est en bonne santé. Il a été tatoué et vacciné contre les maladies courantes de son espèce. Il attend celui ou celle qui lui fera oublier un passé douloureux.

 

Flaminius, un chien timide.

flamijus-1

Flaminius

Ce brave chien, croisé berger à la robe charbonnée, est assez timide quand il ne connaît pas les gens, mais il se montre rapidement affectueux. D’un tempérament placide et calme, il apprécie cependant de courts moments de jeu. Il est éduqué et obéissant ; employés et bénévoles s’accordent à dire qu’il est intelligent, comprend ou devine tout ce que l’on dit. En promenade il ne tire pas sur sa laisse, se montre facile et garde son calme quoi qu’il arrive.

Doté de toutes ces qualités, on s’étonne que personne ne s’intéresse à lui. Sa timidité en présence d’inconnus en est probablement la cause. Né en juillet 2010, demeurant au refuge depuis juin 2012 après avoir été trouvé errant, il commence à trouver le temps long et mériterait d’être accueilli dans un foyer chaleureux.

En bonne santé, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, tatoué, Flaminius n’a qu’un seul défaut, séquelle probable d’un passé compliqué : le soir, à l’heure de la « gamelle », il peut grogner si l’on s’approche de son coin repos.

 

Trinity, abandonnée à l’âge de 10 ans

 

Trinity

Trinity

 

Ses maîtres se séparaient mais ils n’ont pas hésité : bien qu’ils aient vécu de longues années en compagnie de leur chienne, jadis achetée chez un éleveur, à l’abandonner à l’âge de 10 ans.

Trinity, berger belge malinois femelle, à la robe noir et feu, née en mai 2006, est au refuge depuis janvier 2017. Elle n’a que des qualités : gentille, agréable, joueuse, elle mériterait de retrouver bien vite un foyer. Elle est en bonne santé, tatoué et vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce.

Elle participe à l’opération « chien doyen » organisée par 30 millions d’amis.

Black Pearl n’a plus qu’un oeil.

Black Pearl

Black Pearl

 

Trouvé blessé à Dijon et aussitôt confié au vétérinaire, qui s’est vu dans l’obligation de procéder à l’énucléation de l’oeil gauche crevé, ce joli chat noir, timide au début, s’est révélé très câlin.

Il a été castré, tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Il est positif au test FIV, ce qui signifie seulement qu’il peut -ou non- déclarer un jour la maladie. Il faut savoir que les chats FIV+ sont nombreux, et que de nombreuses personnes ont un chat FIV+ sans le savoir, parce qu’elles n’ont pas fait pratiquer le test.

Pour le moment, Black Pearl est encore très gourmand, peut-être parce qu’il a eu faim avant son arrivée au refuge. Il se jette sur la nourriture, ébloui sans doute par la quantité et la qualité de ce qu’on met à sa disposition.

Ce jeune chat (il est né en février 2012), parfaitement rétabli et heureux de vivre, n’a plus besoin dorénavant que de l’essentiel : un foyer chaleureux, un maître à aimer.

Il surmonte très bien son handicap et mène normalement sa vie de chat.

 

 

 

David. Attaché à la porte du refuge.

 

David

David

 

Il a été trouvé attaché à la porte du refuge au petit matin du 3 février 2015.

Ce croisé jagd terrier à la robe noir et feu, né en 2008, a été tatoué et il est vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Il jouit d’une excellente santé et n’a jamais été malade jusqu’à ce jour. Plein d’énergie, il a besoin de se dépenser et des promenades longues et nombreuses ne lui font pas peur, bien au contraire. Il pourrait aussi se contenter, pour se défouler, d’un espace ou d’un grand jardin permettant de galoper.

David est joueur et se montre adorable en toutes circonstances. Personne ne sait pourquoi, mais aucun visiteur ne le remarque.

Il mériterait pourtant de trouver bien vite un bon maître.

Rosco, frappé par son maître.

 

Rosco

Rosco

 

Abandonné par ses maîtres qui venaient de prendre un autre chien et estimaient que les deux chiens ne pourraient pas s’entendre – encore eut-il fallu essayer en s’y prenant de la bonne manière – Rosco séjourne au refuge depuis novembre 2015. Deux animalières s’étaient rendues au domicile du maître, celui-ci ayant invoqué l’impossibilité de manipuler le chien qu’il prétendait très agressif. C’est l’inverse qu’elles ont constaté dès leur arrivée : l’homme frappait le chien sans raison aucune.

Au refuge, Rosco se montre très gentil avec les personnes mais il n’aime pas les autres chiens, séquelle probable des erreurs faites par ses anciens maîtres. Il adore les promenades mais il « tire » beaucoup, aussi faudrait-il, pour l’adopter, disposer d’un jardin si on pense ne pas avoir la force de tenir fermement la laisse.

Croisé berger allemand , noir et fauve, né en janvier 2012, tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, en bonne santé, Rosco saura apprécier une nouvelle vie sans punitions injustes.

 

 

Chipie, petite chienne mal nommée.

 

Chipie, croisée fox terrier au pelage blanc taché de marron, née en juin 2007, est arrivée au refuge lorsque sa maîtresse, âgée, a été hospitalisée, sans espoir de retour chez elle.

Ayant toujours été nourrie avec du poulet, distribué à volonté, la gentille chienne était obèse. Elle débuta son séjour au refuge par une grève de la faim, refusant la séparation d’avec sa maîtresse et la nouvelle alimentation qu’on lui imposait. Ce fut l’occasion de débuter un petit régime, une perte de poids étant nécessaire. Chipie accepte désormais les croquettes, à condition qu’on y ajoute un peu de pâtée. Elle avait perdu beaucoup de poils à son arrivée, mais ils repoussent.

Très attachante, encore un peu timide et réservée, il ne fait pas de doute qu’elle retrouvera vite, avec un nouveau maître, le comportement qu’elle avait lorsqu’elle suivait sa maîtresse pas à pas. Elle est restée très gourmande.

Très propre, jamais elle ne souille son box, même si elle doit attendre une sortie pendant plus d’une demi-journée.

Elle ne demande qu’à s’attacher à qui voudra bien lui donner sa chance, et saura lui donner bien des satisfactions.

Bryan, chien doyen.

Bryan

Bryan

 

Au refuge depuis février 2012, Bryan n’arrive pas à se faire remarquer par les visiteurs. Ses congénères sont adoptés, lui reste et se montre discret. Il ne profite même pas de la totalité de son temps de sortie dans la cour : il se soulage et rentre aussitôt sagement dans son box. Mais il adore les longues promenades en laisse.

Trouvé errant à Dijon, ce berger belge malinois fauve charbonné au masque noir est né en mars 2006. Il participe donc à l’opération « chien doyen » organisée par 30 millions d’amis.

Il a pu connaître un passé douloureux, car il n’aime pas les hommes, probablement parce qu’il les craint. Cependant ce comportement cesse au bout d’un certain nombre de rencontres. Très bon gardien, il se révèle éduqué, très gentil, propre, adorable et câlin au fur et à mesure qu’il prend confiance en la personne qu’il ne connaissait pas.

Bryan est tatoué, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, en bonne santé. Il attend au refuge que quelqu’un lui offre une nouvelle vie.

 

Fanchon, volée et retrouvée à Marseille.

Fanchon

Fanchon

 

La petite chatte Fanchon faisait partie des chats errants dijonnais stérilisés et identifiés par le RAPAPPEL (Rassemblement des Associations de Protection Animale ne pratiquant pas l’euthanasie libératoire) puis remis sur leur lieu de vie sous la garde d’un protecteur chargé de la nourriture et de la surveillance.

La protectrice constata un jour sa disparition, fit des recherches, en vain.

En mars, un coup de téléphone de la SPA de Marseille apprit au RAPAPPEL que la chatte avait été retrouvée là-bas, dans un véhicule, en compagnie de nombre de ses congénères. Les chats, à l’évidence, avaient été volés, et ils étaient promis à un destin cruel. Une bénévole se précipita à Marseille et revint à Dijon avec la chatte, qui se trouve actuellement au refuge des cailloux. Fanchon a été vaccinée et testée contre la leucose et le FIV, et déclarée indemne de tout virus. De sa mésaventure il lui reste une oreille fripée (othématome provoqué par une gale auriculaire soignée trop tard). La petite chatte était traumatisée par ce qu’elle a vécu, elle reste craintive mais elle progresse tous les jours, se montre de plus en plus câline et réclame des caresses aux personnes qu’elle connaît. Elle mériterait une vie meilleure. Elle doit impérativement être adoptée comme chat d’intérieur.

Pompon, opéré dès son arrivée au refuge.

pompom

pompon

 

Trouvé errant à Fontaine les Dijon, il est arrivé au refuge avec une luxation de la hanche et il a été opéré presque aussitôt. Le vétérinaire a pratiqué l’ablation de la tête du fémur gauche.

Pompon s’est remis très vite. Il a été castré, identifié par tatouage, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Le test FIV FELV pratiqué a indiqué qu’il était indemne de tout virus. Le vétérinaire a estimé qu’il devait être né en mai 2014.

Pompon boitille légèrement, ce qui ne l’empêche pas d’essayer de grimper partout, ce qu’il vaut mieux éviter. Très gentil et câlin, il a peur des bruits de moteur et des bruits forts, souvenir probable de l’accident dont il a été victime.

 

 

Abricot, encore craintif.

Abricot

Abricot

 

Né en octobre 2013, ce croisé anglo-français tricolore vivait parmi un groupe de chiens dont on ne s’occupait que pour les nourrir, et il n’a donc pas été sociabilisé avant son arrivée au refuge.

Abricot, cependant, bien qu’il soit très peureux et manque encore de confiance en l’homme, ne demande qu’à apprendre. Très gentil, il est sur la bonne voie, accepte la laisse et sort même du refuge pour de petites balades avec des bénévoles.

En bonne santé, vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, identifié par tatouage, il ne lui manque qu’un maître bienveillant pour terminer son apprentissage et profiter d’une nouvelle vie, heureuse cette fois, et bien méritée.

 

Nicomède, un chien doyen qui ne fait pas son âge…

 

Le chien Nicomède

Nicomède

 

Nicomède ne fait pas son âge : très joueur, plein d’entrain, en pleine forme, on dirait un chiot emprisonné dans le corps d’un chien âgé. Il joue de malchance et passe inaperçu. Les visiteurs passent devant son box sans le voir, et c’est bien dommage car ce chien est des plus agréables à vivre.

Il a été trouvé à Saint Apollinaire en décembre 2012 et séjourne au refuge depuis cette date.

Né en 2005, ce croisé braque tout noir est vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce et il est identifié par tatouage. Il jouit d’une bonne santé.

Nicomède participe à l’opération « chien doyen » organisée par 30 Millions d’Amis.

 

 

 

Briska, abandonnée parce qu’elle ne chassait plus.

 

La chienne Briska

Briska

Abandonnée en décembre 2010 « parce qu’elle ne chassait plus », Briska attend sa chance au refuge depuis cette date.

Tatouée, vaccinée contre toutes les maladies courantes de son espèce, en bonne santé, ce fox gris-beige, né en février 2006, s’attache très vite aux personnes mais elle n’accepte pas toujours la compagnie des chats. Elle a beaucoup de charme et saurait se montrer très reconnaissante envers la personne qui lui offrirait une place dans son foyer, car elle n’a connu que la vie rude d’un chien d’utilité avant d’arriver au refuge.

Briska participe à l’opération « chien doyen » organisée par 30 Millions d’Amis.

 

Sophie, opérée d’une hernie.

 

Sophie

Sophie

Trouvée au parc de la Toison d’Or, à Dijon, en assez mauvais état, Sophie a été opérée aussitôt d’une hernie inguinale, avec libération des adhérences, et elle a tout de suite recouvré une bonne santé et une humeur charmante. Séquelle de cette aventure, une très légère incontinence : elle fait pipi en plusieurs fois, mais la plupart du temps bien dans la litière, et jamais elle ne mouille son dodo.

Elle est tatouée, bien vaccinée, stérilisée. Le test pratiqué l’a révélée indemne de leucose et positive au FIV, ce qui est le cas de très nombreux chats et passe inaperçu la plupart du temps.

Mignonne, très gentille, joueuse, née en janvier 2015, dotée d’une robe tigré et blanc et de poils longs, Sophie fait l’unanimité : tout le monde, au refuge, la trouve adorable et souhaite qu’elle soit adoptée bien vite.

 

Nicky, attaché à la porte du refuge…

 

Nicky

Nicky

 Il a été trouvé attaché à la porte du refuge le 3 décembre 2015. Il n’était pas identifié. Probablement est-ce son maître lui-même qui l’avait attaché à la porte, car il n’a pas été réclamé.

Dorénavant tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, Nicky, croisé griffon au pelage noir, né en décembre 2009, se montre dynamique et sociable. Toujours prêt pour la promenade ou une autre activité, appréciant beaucoup la compagnie humaine et les caresses, il est facile et agréable à vivre.

Un souffle au cœur a été remarqué par le vétérinaire. Nicky doit donc prendre chaque matin un comprimé, ce qu’il accepte avec la meilleure grâce du monde.

 

Arès a beaucoup progressé.

 

Arès

Arès

Il a été trouvé à Quetigny et n’a jamais été réclamé. Dès son arrivée, on a remarqué que ce chat, qui s’approchait en faisant des grâces et semblait souhaiter des câlins, s’affolait après deux ou trois caresses au point de mordre. Lorsque toutes les causes physiques pouvant expliquer ce comportement ont été éliminées, les radios pratiquées montrant que le soupçon d’une souffrance au niveau du dos n’était pas fondé, on songea à la peur d’être maltraité, peur qui pourrait découler d’un très mauvais souvenir.

Probablement était-ce l’explication, car notre Arès a beaucoup changé. Il a fait d’énormes progrès depuis qu’il a été placé en box individuel. La présence de ses congénères l’inquiétait, l’énervait, l’affolait même.

Né en octobre 2014, tatoué, castré, vacciné contre les maladies courantes de son espèce, testé contre la leucose et le FIV et déclaré indemne de tout virus, ce beau chat tigré, qui a probablement vécu un épisode très difficile avant son arrivée au refuge, a besoin d’un foyer calme et d’un maître bienveillant qui achèvera de lui redonner confiance.

 

 

Arthus, sociable et affectueux

 

Arthus

Arthus

 

Ce braque allemand très affectueux, trouvé à Saint-Apollinaire, n’a pas été réclamé. Il avait été tatoué, mais le tatouage était devenu illisible au fil du temps, si bien qu’il a été impossible de retrouver son maître.

Arthus est un chien dominant qui n’apprécie guère les autres mâles, mais il se montre adorable avec les gens. Il adore les caresses et apprécie les longues promenades.

Vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce, en bonne santé, il sera muni d’un transpondeur (puce) au moment de son adoption.

Il attend avec confiance le bon maître qu’il mérite. Né en juillet 2005, Arthus participe à l’opération « chien doyen » organisée par 30 Millions d’Amis.

 

Kiwi n’attire pas l’attention.

 

Kiwi

Kiwi

 

Fox terrier à poil dur doté d’un pelage tricolore, né en avril 2007, Kiwi est arrivé en catastrophe au refuge le jour où les pompiers ont emmené en urgence son maître à l’hôpital.

Nous devions garder le chien jusqu’à ce que son maître puisse le reprendre. Mais le maître, de retour chez lui, a « oublié » le chien ; de promesse non tenue en promesse non tenue, il a fini par l’abandonner.

Kiwi est tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèce. Sa démarche (il pose légèrement de travers l’antérieur gauche, séquelle d’une fracture mal soignée) et son pelage (terne, peu fourni, mais qui se reconstitue peu à peu depuis qu’il est au refuge) témoignent du peu de soins qu’il recevait de son maître.

Pourtant Kiwi est joueur, volontiers espiègle, et très câlin. La moindre attention le comble d’aise.

Il fait des bonds dans son box au passage des visiteurs, prêt à s’attacher tout de suite à qui lui offrira une chance, mais personne ne prend le temps de l’observer vraiment.

 

 

Nicomède, gentil et calme.

nicomede

Nicomède

Trouvé à Saint-Apollinaire, non identifié et jamais réclamé, ce croisé braque de couleur noire a été examiné sous toutes les coutures par le vétérinaire dès son arrivée au refuge, puis il a été tatoué et vacciné contre toutes les maladies courantes de son espèces.

Né en 2005, en bonne santé, docile, très gentil et affectueux, calme, n’aboyant pas, Nicomède est doté de belles qualités et c’est un compagnon à quatre pattes très agréable.

Il a cependant un défaut : il n’aime pas ses congénères. Aussi faut-il qu’il soit et reste seul chien du foyer, et il est impératif de ne le promener qu’en laisse, ce qui reste une contrainte tout-à-fait acceptable.

 

Kia, bonne gardienne.

La Chienne Kia

Kia

Au refuge depuis mars 2014, son maître étant décédé, cette femelle berger malinois à la robe fauve charbonné est identifiée par transpondeur, vaccinée contre toutes les maladies et elle jouit d’une bonne santé.

Kia est bonne gardienne, n’apprécie pas beaucoup les autres chiens, ne fait jamais de bêtises et se montre obéissante et câline avec les personnes qu’elle connaît.

Elle aspire à retrouver un maître un adoptant ayant l’habitude des chiens, car elle a été habituée à garder.

Née en août 2003, Kia participe à l’opération « chiens doyens » organisée par 30 Millions d’Amis.

La chienne Kia

Kia

 

 

 

1 | 2

FacebookTwitterGoogle+Email
Retour en haut