Testament en faveur de notre association

Taille du texte > Agrandir | Réduire




Tester en faveur de la « S.P.A. de Dijon » pourrait sembler suffisant à certains, puisque notre refuge se trouve à Dijon et que notre association est la seule dans ce cas. Or, il s’avère qu’une autre S.P.A., dont les installations ne se trouvent pas à Dijon, mais dans une autre commune, à une douzaine de kilomètres de Dijon, a établi son siège social à Dijon, ce qui a pour conséquence que, pour des raisons administratives, nous devons partager avec cette S.P.A. tous les legs consentis à la « S.P.A. de Dijon » sans autre précision, alors qu’il est évident que c’est notre association que le rédacteur du testament, n’étant pas informé de ces subtilités administratives, souhaitait gratifier, et elle seule.

Plusieurs fois, au cours des dernières années, nous avons été amenés, pour la raison précitée, à partager des legs consentis à la S.P.A. de Dijon par des adhérents nous ayant fait part, de leur vivant, de leur intention de tester en notre faveur.

Récemment encore (en octobre 2012) nous avons appris que nous devions partager avec la SPA de Messigny un legs consenti « à la SPA de Dijon » par une de nos adhérentes.

Si vous avez rédigé un testament en faveur de notre association ou si vous avez l’intention de le faire, veillez à ce que des précisions soient notées : le nom statutaire (Société pour la Défense des animaux de Bourgogne et de Franche-Comté) ou/et l’adresse du refuge.

FacebookTwitterGoogle+Email
Retour en haut